Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Bricolages

Cette enseignante prévoit une activité de la rentrée inspirée par le masque

Cette enseignante prévoit une activité de la rentrée inspirée par le masque
0
Partages
Partager sur Facebook

Le port du masque éveille bien des passions au Québec en ce moment. Ailleurs dans le monde, il est déjà prévu qu’il sera porté à l’école par les élèves et enseignants. Ici, ce n’est pas prévu, mais on ne sait jamais comment les choses évoluent. Mais que les jeunes étudiants québécois doivent ou non porter un masque en classe, la thématique influencera leur début d’année scolaire, sinon plus.  

C’est pourquoi certains enseignants songent déjà à des façons d’intégrer le sujet de cette mesure sanitaire dans leurs enseignements.

Une enseignante d'art d’une école primaire à Nashville, au Tennessee, a créé une activité intéressante pour la rentrée (qu’elle se fasse en « vrai » ou par vidéo) que d’autres professeurs pourraient reprendre facilement. 

Cassie Stephens a partagé son idée sur les réseaux sociaux. «Lorsque mes élèves reviendront à l'automne (et, oui, j'ai dit« quand », car je suis optimiste), on leur demandera de porter un masque. Nous commençons généralement l'année scolaire par faire un autoportrait. J’ai donc décidé de faire un tour de passe-passe!» 

Au lieu de demander à ses étudiants de réaliser un autoportrait classique, cette année, elle présentera un autre projet. Les élèves de madame Stephens seront invités à réaliser un autoportrait pliable, montrant leur visage avec un masque de prime abord. 

source: YouTube - Cassie Stephens

Mais quand on dépliera la feuille, on verra les portraits sans masque, accompagnées de mots qualifiant les enfants. 

source: YouTube - Cassie Stephens

Artistiquement, c’est une idée intéressante. Mais au niveau psychologique, c’est également une idée géniale. Ce procédé permet d’aborder « ce qui se cache derrière le masque ». Les qualités intérieures, les sentiments… Une bonne façon de se souvenir que même si le sourire peut être camouflé par le masque, ce qui fait de chacun de nous un être unique ne disparaît pas. Fort à parier que ce nouvel angle permettra de découvrir des qualificatifs différents, cette année, pour décrire les enfants. 

Et ces étudiants de la COVID-19 pourront conserver qui plus est, une œuvre souvenir de cette année tellement particulière. Que pensez-vous de cette idée? Elle peut être reprise à l’école, mais aussi dans les camps de jours, les services de garde…  

Cette année, lors de leurs fameuses présentations pour mieux connaître toute la classe, les élèves iront voir derrière le masque!

Si vous voulez tenter l'expérience, voici un tutoriel vidéo:

Nos plus populaires ...