Bricolages : Selon la science, il est possible et normal d’aimer son chien autant que son enfant
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Selon la science, il est possible et normal d’aimer son chien autant que son enfant

Êtes-vous en accord ou pas avec cette théorie?

Publié le par Trucs et Bricolages dans Bricolages
Partager sur Facebook
351 351 Partages

Si vous avez un chien ou plusieurs, il se peut que vous ressentiez pour lui un amour immense, inconditionnel. Un amour comme celui que vous pourriez portez à un enfant, vous semble-t-il.

Si vous n’avez pas de chien, ou que vous ne ressentez pas de sentiment aussi fort pour lui, peut-être avez-vous tendance à minimiser l’amour indeffectible que d’autres « parents » de chien portent à leurs animaux.

« C’est ton chien, pas ton enfant », entendons-nous souvent.

Pourtant, justement, il est tout à fait possible et même sain de ressentir les mêmes sentiments envers son chien qu’envers son enfant!

source: Adobe Stock 

C’est la science qui le dit!

Pour en venir à cette conclusion, des psychiatres américains se sont penchés sur les zones du cerveau activées lorsqu’une mère voit son bébé et son chien. 

À la base de l’étude, la théorie de l’attachement, qui explique le dévouement d’une personne qui prodigue la sécurité, la bienveillance et l’amour à un enfant. 

Les chercheurs ont voulu vérifier  si cela s’appliquait également envers les chiens. Ils ont réuni des mères d’enfants de 2 à 10 ans, qui avaient aussi adopté un chien depuis au moins un an, à l’Hôpital Général du Massachusetts. L’objectif: étudier les régions du cerveau associées aux émotions et aux liens entre les individus.

source: Adobe Stock 

On a demandé aux mères d’apporter des photos de leurs enfants et de leurs chiens, pour ensuite montrer ces photos à toutes les participantes de l’étude. 

Les mères à qui on a montré des photos de leurs enfants et de leurs chiens ont eu une réponse dans les mêmes zones du cerveau, soit celles qui stimulent les émotions, la bienveillance et l’affection. 

Ce qui veut dire que, pour votre cerveau, votre « bébé » peut aussi bien votre enfant humain que votre compagnon canin!

Vous n’aviez pas besoin que la science vous le dise n’est-ce pas? Votre coeur le savait déjà. 

Alors la prochaine fois qu’on vous sortira un « Non mais c’est un chien, pas ton enfant », parlez de cette étude scientifique!

source: Adobe Stock 

Avez-vous un chien et des enfants? Compareriez-vous vos sentiments pour les uns et les autres? 

Une chose est certaine, il y aura des débats entre certaines personnes suite à la lecture de cet article!

Partager sur Facebook
351 351 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: Flair
Crédit Photo: cdsffds