Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Cuisine

5 façons de conserver les fines herbes

5 façons de conserver les fines herbes
0
Partages
Partager sur Facebook

On aime les fines herbes. Elles parfument si agréablement nos plats! Cependant, on ne sait pas toujours comment les empêcher de mourir trop rapidement. Qui n’a pas acheté un plan à l’épicerie avec toutes les meilleures intentions du monde, pour devoir le jeter au compost quelques jours plus tard?

Mais sachez qu’il est possible de sauver les meubles facilement et de conserver les fines herbes beaucoup plus longtemps qu’on pourrait le penser!

Voici 5 manières d’en avoir sous la main toute l’année!

1. La réfrigération

La majorité des fines herbes, sauf le basilic, se conservent au frais jusqu’à une semaine. Pour ce faire, on taille les tiges, on les enveloppe dans un papier absorbant humide et on les place dans un sac de plastique non scellé. 

Si on veut les garder de 2 à 3 semaines, on place les tiges debout dans un contenant conçu pour cet usage ou dans un verre rempli de 2 à 3 cm d’eau. Ensuite,  on couvre avec une pellicule plastique attachée au verre par un élastique, NOTE: il faut changer l’eau régulièrement.

Linen Chest

2- La congélation

C’est la méthode idéale pour conserver les parfums des herbes qui tolèrent mal le séchage, comme le basilic, la ciboulette et l’aneth, entre autres. Ou de celles qui ont un feuillage épais, comme la menthe, la coriandre ou le persil. On peut congeler les feuilles ou les tiges entières dans un sac hermétique, pendant 2 à 4 mois. Pour les conserver pendant 6 à 8 mois, on place les feuilles finement hachées dans les alvéoles d’un bac à glaçons, qu’on couvre d’eau (ou d’huile, dans le cas du basilic) et on congèle. Par la suite, il suffit de transférer  les cubes gelés dans un sac hermétique. Un cube équivaut à 30 ml ( 2 cuillères à soupe d’herbes.

Pinterest

3. Le séchage

Les fines herbes comme le cari, le laurier-sauce, la marjolaine, la mélisse, la menthe, l’origan, le romarin, la sarriette d’été, la sauge, le thym et la verveine peuvent être séchées et se conserver alors jusqu’à 9 mois. Pour préserver un maximum de saveur, on fait sécher les fines herbes tout de suite après leur récolte dans un lieu sec, sombre et bien aéré. Pour cela, on les attache en bouquet et on les suspend tête en bas. Aussitôt que les feuilles s’effritent, on dépose le bouquet dans un bocal hermétique. Cette méthode demande environ une semaine dans une pièce chaude (entre 20 et 30 ºC). 

Ou encore, on déshydrate les fines herbes en les étalant sur un filet de nylon, loin de la lumière.

Pinterest

4. La salaison

Les herbes fraîches qui ont macéré pendant un ou deux mois dans du gros sel conservent leur goût d’origine pendant des mois, car le sel agit comme déshydrateur et contrôle les micro-organismes nuisibles. La procédure: on mélange des légumes (1 carotte, 1 céleri et 1 oignon) et des fines herbes finement hachées (un bouquet de chacune : ciboulette, sarriette, thym, romarin, persil) et on dispose ce mélange dans un bocal hermétique, en alternance avec du gros sel (125 ml – 1/2 tasse), en faisant de fines couches de 2 cm. On ajoute 45 ml (3 cuillères à soupe) d’eau, on dépose au frigo et on laisse la macération faire le reste.

Pinterest

5. La préparation d’huiles, de vinaigres et de beurres aromatisés

Les fines herbes sont merveilleuses pour parfumer les huiles (comme l’huile d’olive vierge extra ou une autre huile de qualité) et les vinaigres (de cidre, de riz ou de vin). Mais il est important de conserver les huiles aromatisées au frais, et pas plus longtemps qu’une semaine. On peut aussi préparer un beurre aromatisé, en mélangeant 180 ml (3/4 de tasse) de beurre ramolli avec les fines herbes hachées au choix (30 ml – 2 cuillères à soupe par variété).

Adobe Stock

Source: Je Jardine · Crédit Photo: Adobe Stock

Nos plus populaires ...