Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Décorations

La fleur de verre (ou plante squelette): un végétal rare et fascinant!

La fleur de verre (ou plante squelette): un végétal rare et fascinant!
0
Partages
Partager sur Facebook

La nature ne cesse de nous étonner, avec sa flore qui semble parfois issue d’une oeuvre d’art. Ainsi, alors qu’on découvre des fleurs arborant des couleurs incroyables, on en retrouve aussi des transparentes comme du verre!

C’est le cas de la fleur de verre (ou plante squelette), qui devient transparente au contact de l’eau ! 

Elle intrigue des chercheurs, qui l’ont étudiée afin d’en savoir plus sur elle. Ils tente de comprendre ce processus afin de développer de nouveaux matériaux.

Son nom scientifique est « Diphylleia grayi » et  on la retrouve sur les flancs de montagnes des régions les plus froides du Japon. 

Cette fleur est très rare, C’est donc une variété rare, non pas parce que sa culture est difficile, mais parce que ce la procurer n’est pas aisé.

Quand le temps est sec, la fleur  blanche semble très  banale. 

Wikipedia

Mais quand l’humidité survient, ses pétales deviennent littéralement translucides!

Pinterest

Il s’agit d’une plante vivace herbacée  originaire d’Honshu et d’Hokkaido, (des îles japonaises aux températures extrêmes). 

Elle aime se réfugier dans les sous-bois, car elle apprécie les lieux humides.

Sa culture est facile, mais demande de la patience.

Son feuillage est imposant, mais ce sont ses fleurs translucides qui fascinent. Ensuite, après floraison, ces fleurs  fructifient avec de jolies ombrelles qui tirent sur le rouge et qui sont ornées de baies bleues. 

Les fleurs ne mesurent que quelques centimètres mais elle se regroupent en cimes. 

Ses tiges peuvent atteindre 40 à 80 cm de hauteur, où apparaîtront 2 ou 3 feuilles très larges et dentées. La version fruitée de la Diphylleia grayi est de toute beauté sur un grand massif.

Tel que mentionné précédemment, la fleur de verre est assez facile à cultiver, mais elle demande de la patience. Elle met du temps à s’installer et il ne faut plus la transplanter à nouveau par la suite.

Dans l’idéal, on la plante près d’arbres caducs, où  elle pourra vivre plusieurs années. Le système racinaire des arbres caducs draine naturellement la terre en hiver, ce qui est bon pour cette plante. En plus, le feuillage de ces arbres offre de l’ombre qui évite à la plante de surchauffer.

Pinterest

Quand la plante est jeune, on peut réaliser un paillage de débris de végétaux pour la protéger de la sécheresse.

On la plante au printemps ou à la fin de l’été, en mélangeant  de la terre du jardin avec du terreau de plantation de qualité et en prenant soin de la motte. 

On l’arrose quelques semaines suivant la plantation et tout l’été de sa première année. 

Par la suite, on la laisse simplement vivre naturellement.

Cette plante unique se multiplie difficilement. On peut procéder à une levée de graines, mais la germination pourrait prendre plusieurs années.

Patience! Sa beauté en vaut la peine!

Source: Jardiner Facile · Crédit Photo: Facebook

Nos plus populaires ...