10 indices qui permettent de prévoir le divorce, selon la science

Il y a des signaux d'alerte surprenants!

Trucs et Bricolages

La plupart des gens rêve un jour ou l’autre de vivre des jours heureux en couple jusque la mort les séparent. Mais à notre époque où le taux de divorce atteint des sommets et que les mariages sont de plus en plus rares, on y croit moins. Comment éviter la séparation? Peut-être en anticipant un peu et en connaissant certains signes annonciateurs?

Les scientifiques se sont penchés sur la questions et on apprend que des « détails » qui peuvent sembler loufoques seraient en fait des signaux d’alarme à surveiller…

Voici donc 10 signes précurseurs du divorce…

1. Les sourires sur les photos d’enfance

Adobe Stock

Des psychologues se sont attardés aux photos d’enfance de gens mariés. Ils ont analysé les sourires de groupe de collégiens et on noté l’intensité de leurs sourires sur une échelle de 1 à 10. Cette note était basée sur deux muscles : celui qui étire les lèvres et celui qui crée les rides autour des yeux.

Aucun des jeunes qui ont obtenu un 10 sont toujours  n’a divorcé. Chez ceux qui se montraient sérieux sur les photos, il y a eu 25% de divorces.  Les scientifiques ont démontré  que les enfants souriants divorcent 5 fois moins que les « grincheux »! De quoi aviez-vous l’air sur vos photos de jadis? Et votre partenaire?

2. L’intonation de la voix

Adobe Stock

On dit souvent que le ton de notre voix est plus important que nos mots. Il semblerait que ce soit le cas. Des scientifiques ont utiliser une intelligence artificielle pour prédire l’issu d’un mariage et leur taux de précision est de 79%. 

Pour ce faire, il ont utilisé les enregistrement auditifs de conversations entre conjoints de 100 couples différents. Ils ont suivi ces relations sur une durée de cinq ans.

Il s’avère que la hauteur de la voix, son timbre, sa volume et ses vibrations en disent beaucoup sur les sentiments qui sont cachés par nos paroles.

3. Travailler avec des collègues du sexe opposé

Adobe Stock

Une étude danoise a révélé que les personnes travaillant avec des collègue du sexe opposé divorcent 15% plus souvent. Cette étude nationale analysé tous les couples mariés entre 1981 et 2002. 100 000 d’entre eux ont déjà divorcé.

4. Le modèle des parents

Adobe Stock

Selon les statistiques, les femmes demandent le divorce plus souvent que les hommes. De plus, les études sur le sujet ont démontré que la plupart des couples copient inconsciemment le comportement de leurs parents et que c’est encore plus remarquable chez les femmes. 

Des sociologues ont analysé le comportement de 7 000 personnes et ont  constaté que si lorsque mère changeait souvent de partenaire, ses filles faisaient de même la plupart de temps.

5. Le fait d’ignorer les conflits

Adobe Stock

Le spécialiste John Gottman a révélé 4 présages de divorce: la méprise, se positionner en victime, la critique et le fait d’ignorer les conflits. On pourrait penser que le quatrième point est anodin, mais ce n’est pas le cas. 

Em effet, en cas d’accumulation de frustration, il est important d’exprimer nos émotions négatives afin de maintenir les bonnes relations à long terme. 

Les couples qui préfèrent passer leurs problèmes sous silence divorcent plus souvent que les gens qui expriment    leur mécontentement. Dans la vie réelle, les conflits font partie de la vie conjugale.

6. L’attitude négative de l’homme envers les amies de sa conjointe

Adobe Stock


Pendant 16 ans, des chercheurs ont analysé les relations de 373 couples mariés. Après de 16 ans, 46% des couples avaient divorcé et une des caractéristiques communes à ces couples était l’hostilité du mari envers les amies de son épouse.

Il s’avère que l’amitié entre femmes est marquée par un lien très émotionnel et qu’elle dure plus longtemps. L’amitié entre les hommes, pour sa part, dépend beaucoup d’une activité commune. 

Les scientifiques pensent que cette particularité cause un certain nombre de divorces. On pense que les hommes changent de cercle social plus facilement et quils ont du mal à tolérer les amies qui sont très proches de leur conjointe.

7. Un attachement excessif entre jeunes mariés

Adobe Stock

Un psychologue du nom de Ted Huston a analysé 168 couples sur une durée de 13 ans. Les résultats de son étude, qui  ont été publiés en 2001 dans le  Relations and Group Processes mentionnent que « Les couples divorcés au bout de 7 ans, montraient au début de leurs relations 33% d’affection en plus que les couples qui sont restés soudés ».

On croit que c’est dû au fait qu’il est difficile de maintenir la flamme initiale passionnée des débuts et que la routine déçoit souvent les couples plus passionnés. 

« Les couples qui ont commencé leur vie conjugale calmement, restent ensemble plus longtemps, » croit l’experte conjugale Aviva Patz.

8. Un index plus long que l’annulaire chez la femme

Adobe Stock


Des biologistes d’Oxford sont venus à la conclusion  que les femmes qui ont l’index plus long que l’annulaire ont une propension à l’infidélité. Leur recherche a été publiée dans le journal Biology Letters.

Le rapport de la longueur des doigts est lié à la production d’œstrogène, une hormone qui rend la femme féminine et attire l’attention des hommes. Donc, ces femmes rencontrent plus de tentations sur leur chemin…

9. Les difficultés économiques 

Adobe Stock


La situation financière a im très grand impact sur  la vie d’un couple. Bob Birrell, qui a participé comme chercheur à une étude sur les dépenses parentales après le divorce, affirme que la séparation est plus probable chez un couple qui vit de la détresse financière que chez les couple plus riches.

10. Un lit trop petit

Adobe Stock


La science a découvert que la qualité du sommeil influence notre santé physique et mentale, mais aussi les relations entre les partenaires de vie. Un très grand lit, ou même deux lits séparés, est préférable pour le bonheur du couple. D’après les statistiques, 30-40% des amoureux dorment séparément et ils auraient raison!