Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

15 applications que vous devriez surveiller dans les téléphones de vos enfants, selon des policiers

15 applications que vous devriez surveiller dans les téléphones de vos enfants, selon des policiers
0
Partages
Partager sur Facebook

La jeune génération actuelle est la première a être née au milieu des téléphones intelligents, des réseaux sociaux et des applications en tous genres.

De là sont nés de nombreux débats, visant à trouver l’équilibre entre le droit à la communication et la protection de nos jeunes. Sans oublier le temps d’écran, qui serait, selon certains experts, nocifs pour le cerveau.

Tout cela inquiète bien des parents, alors que d’autres prennent la chose avec un grain de sel. La plupart d’entre eux pensent garder suffisamment l’oeil sur les applications utilisées par leurs enfants et adolescents, mais dans les faits, comme « vieux », on peut s’y perdre rapidement et ne pas tout voir…

Mais il demeure impératif de surveiller les applications utilisées par nos enfants, comme l’a expliqué la police de Sarasota, en Floride, à Fox News.

Même si elles ne sont pas toutes dangereuses et que certaines soient un outil de choix pour de nombreux apprentissages, la police de Sarasota a estimé qu’il était nécessaire d’alerter les parents au sujet de certaines applications qu’ils doivent absolument connaître.

La liste publiée l’an dernier par le bureau du shérif a comprend des réseaux sociaux, des sites de rencontres et des applications destinées à masquer certains contenus. Les policiers veulent ainsi prévenir l’exposition à certains messages indésirables également, dont des messages à caractère sexuel, publicitaires ou de prédateurs.

Voici les 15 applications à surveiller:

1. Ask.fm 

Ask est une interface qui sert à poser des questions aux utilisateurs. Cette application encourage les utilisateurs à créer des profils anonymes dans le but poser des questions aux autres utilisateurs. Elle est connue  pour abriter plusieurs cas d’intimidation et a malheureusement été liée à de nombreux suicides.

2. Badoo

Badoo est une application de rencontre sur laquelle tout le monde peut discuter et partager des photos. Elle utilise la géolocalisation pour permettre de faire des rencontres à proximité. Et, même si elle n’est destinée qu’aux adultes, certains mineurs l’utilisent…

3. Bumble

Voici un réseau similaire au bien connu Tinder. Il met en contact des hommes et des femmes pour leur permettre de faire d’éventuelles rencontres. A la différence de Tinder, Bumble permet aux femmes de faire le pas pour le premier contact. Oui, cette application est destinée uniquement aux adultes. Mais…

App Store

4. Calculator+ 

Cette application sert à masquer du contenu, des photos, des vidéos et des fichiers, pour qu’ils ne s’affichent pas sur l’historique. Une façon de détourner le contrôle parental…

5. Grindr

Grindr est une application de rencontres pour les gens de la communauté LBGT qui utilise aussi la position GPS des téléphones intelligents.

6. Holla

Cette application permet de discuter en vidéo. On la dit « addictive »  et peut exposer aux insultes raciales et aux contenus illicites.

commonsensemedia

7. Hot or Not

Ce réseau permet aux utilisateurs d’évaluer les autres en fonction de leur physique et de leur profil, et de discuter avec des inconnus. On ne veut pas ça pour nos jeunes!

8. Kik 

Adorée par environ 240 millions d’utilisateurs, cette application favorise les interactions entre tout un chacun,  peu importe le moment ou le lieu. Contrairement aux autres applications où on peut choisir nos « amis », kik offre un répertoire illimité de contacts ce qui peut s’avérer dangereux pour les enfants et les adolescents!

9. Live.me

Voici une application vidéo en streaming direct qui utilise la géolocalisation pour partager des vidéos afin que les autres utilisateurs puissent connaître l’emplacement exact du radiodiffuseur.

10. MeetMe

MeetMe est un réseau de rencontres basé sur la proximité géographique, qui encourage les utilisateurs à se voir dans le monde réel.

Twitter

11. Skout

Ce site de rencontres en ligne est réservé aux adultes, mais les mineurs peuvent toutefois créer des faux comptes et s’y inscrire. Comme partout…

12. Snapchat

Cette application méga populaire  depuis quelques années  permet la diffusion d’images et de photos avec diverses fonctionnalités (comme les fameux filtres d’animaux) et un contenu qui peut disparaitre au bout de 24 heures. La géolocalisation peut également y être partagée.

Adobe Stock

13. TikTok

Autrefois appelée musical.ly, cette appli sur appareil mobile permet de créer et de partager des vidéos. Ses contrôles de confidentialité sont très limités et les jeunes utilisateurs sont exposés à l’intimidation et aux contenus explicites.

14. Whatsapp

Cette application de messagerie gratuite permet d’envoyer des textes, des photos, des vidéos et de passer des appels dans le monde entier. Encore ici, la vigilance est de mise.

Adobe Stock

15. Whisper 

C’est un réseau social anonyme encourageant le partage de secrets avec des inconnus. On encourage ensuite ceux-ci à faire des rencontres…

Notons que Facebook, Instagram et Twitter ne sont pas mentionnés dans la liste. Mais avec ces plateformes aussi, il faut faire preuve de prudence. D’ailleurs, on apprenait il y a quelques mois qu’Instagram serait le réseau préféré des pédophiles. Parents, vérifiez tous les paramètres de confidentialité des applications de vos enfants et discutez avec eux de la marche à suivre si jamais il s’y passe des trucs « louches »!

Voici ce que pensent deux experts au sujet des applications.

Dr Christophe André est spécialisé en psychiatrie à l’hôpital Sainte-Anne, en France,  s’indigne contre ces technologies. Il a confié ses craintes au site Psychologies, déclarant qu’il est essentiel de demeurer vigilant avec les écrans afin que les enfants ne soient pas exposés dans l’excès afin d’éviter ce qu’il appelle le « technostress ».

Pour sa part, le psychiatre Serge Tisseron, membre de l’Académie des technologies et auteur de 3-6-9-12, apprivoiser les écrans et grandir, a affirmé dans le Figaro que les parents doivent déterminer des règles essentielles à travers l’anticipation de ce que désirent leurs enfants, l’écoute pour éviter qu’ils n’aillent chercher la gratification sur les réseaux, et le contrôle horaire. Mais il est nécessaire d’après lui de préserver l’intimité de l’enfant et la confiance qui existe entre son parent et lui,  en veillant à ne pas abuser de l’autorité parentale.

Source: Santé +
Crédit Photo: caoture d'écran - Facebook

Nos plus populaires ...