4 choses que vous ignorez sur les gens qui sont nés un 29 février

C'est vrai qu'on ne pense pas à ça!

Trucs et Bricolages
Trucs et Bricolages
Publié il y a 1 mois
4 choses que vous ignorez sur les gens qui sont nés un 29 février
Adobe Stock

Naître un 29 février, ça nous rend un peu spécial et c’est chouette cette « unicité » dans notre entourage. Mais cette particularité viens avec des « inconvénients » auxquels le commun des mortels ne songe pas. Par exemple:

1. De petites galères administratives

Lors d’une inscription à la bibliothèque. Dans un hôpital. Pour renseigner ses impôts. Plusieurs lecteurs nés un 29 février décrivent les galères administratives rencontrées lorsque leur date de naissance n’existe simplement pas dans la base de données et qu’ils se retrouvent du coup affublés d’une fausse date de naissance.

En 2002, année d’élection présidentielle, certains avaient même reçu un courrier indiquant que ceux qui étaient nés jusqu’au 28 février devaient s’inscrire sur la liste électorale avant la fin de l’année pour pouvoir voter à la présidentielle, et ceux nés à partir du 1er mars devaient s’inscrire début janvier…

2. Quand sont-ils  majeurs?

Les bébés du 29 février atteignent la majorité lors d’une  année non bissextile, puisque 18 n’est pas un multiple de 4. 

Alors, sont-ils majeurs le 29 février ou le 1er mars?

Ça dépend. En France et au Royaume-Uni, par exemple,  leur majorité légale est le 1er mars,  alors qu’en Nouvelle-Zélande, c’est le 28 février.

3. Ils sont un peu moins nombreux

Évidemment, il a quatre fois moins de probabilités de naître un 29 février. Même que certaines femmes enceintes font tout pour tenter de ne pas accoucher à cette  date. Quand un césarienne est prévue à cette date, plusieurs parents demandent de la reporter.

D’après les chiffres de l’INSEE sur la répartition quotidienne des naissances de 1968 à 2018, 2018 bébés en moyenne sont nés chaque 29 février pour 2144 en moyenne les autres jours de l’année (et 1653 en moyenne le 1er janvier qui est le jour où le nombre le plus bas de naissances est enregistré sur les 50 dernières années).

Pour les années bissextiles, on n’observe pas de chute drastique du nombre de naissances le 29 février par rapport aux 28 février et 1er mars. 

4. Moins de bons de réductions

Les natifs du 29 février sont un peu désavantagés au niveaux shopping. En effet, les petits avantages automatisés, comme  les bons de réductions accordés par certains magasins pour les anniversaires, ils ne les reçoivent en fait que tous les quatre ans…

Un groupe Facebook spécial

Le groupe « Je suis né(e) un 29 février et j’en suis fièr (e) » existe depuis 12  ans et comprend 560 membres  sélectionnés en fonction de la date de naissance inscrite sur leur compte Facebook. 

Comme c’est un club très select, le groupe est privé et son contenu n’est donc pas visible par ceux qui sont nés les 365 autres jours de l’année !

Articles recommandés: