Trucs et Astuces : 5 remèdes contre la gueule de bois testés par des scientifiques
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

5 remèdes contre la gueule de bois testés par des scientifiques

Quel est votre remède favori quand vous souffrez d’un lendemain veille?

Publié le par Trucs et Bricolages dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
22 22 Partages

Avec l’été et les « quelques » cocktails que nous risquons d’ingérer pendant la belle saison, on courre le risque de connaitre une (ou plusieurs!) gueule de bois…

D’ailleurs, saviez-vous que, selon une étude réalisée au Royaume-Uni par la marque de vitamines C Healthspan Ruby Effervescent auprès de 2 000 personnes, de 18 ans et plus, les gens vivraient une gueule de bois au moins 724 fois au cours de leur vie! Soit pratiquement 2 ans de notre existence. Et c’est un minimum!

On sait que la modération a bien meilleur goût, mais si le mal est fait, comment se remettre d’une soirée un peu trop arrosée? Des chercheurs de l’Université de Bath (au Royaume-Uni également) ont vérifié  les cinq façons les plus populaires de soigner sa gueule de bois.

Vous avez la nausée, mal à la tête. Votre bouche est sèche… Une gueule de bois, bref.

Certains vous diront de boire litre d’eau avant de dormir pour prévenir ces conséquences, mais la déshydratation ne serait pas la première cause de ce mal-être, ce qui fait que l’eau ne serait don pas le principal remède. 

L’inflammation de l'estomac et des intestins, un sommeil de mauvaise qualité et la production de substances toxiques entraînent des vomissements, de la transpiration et une augmentation du rythme cardiaque. 

Que faire alors? Voici 5 remèdes populaires testés par la science.

1. Boire de l’eau

Plus on boit d’alcool, plus on est déshydraté,  car l’alcool est extrêmement diurétique et pousse à uriner plus souvent.  Le corps, en manque, puise dans les réserves et donc même dans le cerveau.

Ajoutons à cela la perte d’eau causée par les vomissements et la transpiration. Quand on sait qu’en moyenne 4 verres d’alcool font perdre un litre d’eau, on écoute le conseil de boire 2 verres d’eau par verre d’alcool.  Boire avant le coucher et tout au long de la journée peut aider également. Mais il faut éviter le café!

Adobe Stock

2. Consommer de la caféine

L’une des raisons pour lesquelles on se sent mal après une soirée trop arrosée,  c’est un sommeil de mauvaise qualité. Il vaut mieux éviter la dose de café ou de thé quotidienne, car elle ne sera d’aucune utilité. Encore pire, elle est aussi diurétique et empire la déshydratation. De plus, la caféine et la théine augmentent le rythme cardiaque. Les scientifiques sont unanimes à ce sujet.

Adobe Stock

3. Manger des aliments gras

Si vous pensez qu’un bon hamburger avec des frites vous requinquera, vous avez raison en un sens… Des scientifiques ont expliqué que le bacon, les œufs et… le brocoli contiennent un acide aminé appelé cystéine. La cystéine réduit la quantité de substance chimique toxique acétaldéhyde qui est produit lorsque le corps métabolise l’alcool. 

Donc manger calmera en effet votre système digestif, mais à condition d’opter pour des aliments réconfortants pour votre foie comme des bouillons, par exemple. L'asperge serait également un bon remède contre la gueule de bois.

Afin d’épargner votre estomac, éviter les repas trop salés et trop riches. 

Aussi, il vaut mieux manger avant de boire. Car mélangé à la nourriture, le passage de l’alcool dans le sang sera ralenti.

Adobe Stock

4. Soigner le mal par le mal

Plusieurs personnes pensent que boire un petit verre d’alcool le matin peut guérir une gueule de bois. Mais cette pratique est extrêmement dangereuse! Les organes vitaux comme le foie ont besoin de temps pour se remettre des dommages de l’alcool. Les médecins recommandent d’éviter d’en ingérer pendant 48 heures et se reposer.

Adobe Stock

5. Prendre un médicament

Il n’existe pas de solution miracle aux excès d’alcool. Des produits pharmaceutiques prétendent fonctionner en augmentant la vitesse à laquelle le corps se débarrasse de l'acétaldéhyde, la substance chimique toxique produite lorsque votre corps métabolise l’alcool. Mais il faut bien choisir son antalgique : l’aspirine ou l’ibuprofène peuvent être durs pour l’estomac et le paracétamol est quant à lui difficilement éliminé par le foie.

Adobe Stock

Quel est votre remède favori quand vous souffrez d’un lendemain veille?

Partager sur Facebook
22 22 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: Glamour Paris
Crédit Photo: Adobe Stock