Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

7 épreuves cachées que vous pourriez subir lors d'un entretien d'embauche

7 épreuves cachées que vous pourriez subir lors d'un entretien d'embauche
0
Partages
Partager sur Facebook

La plupart d’entre nous vivons l’expérience de l’entretien d’embauche quelques fois dans notre vie. Plus encore que notre CV qui se veut parfait, c’est cet entretien qui peut faire en sorte qu’on soit considéré comme le candidat idéal (ou la candidate).

Lors de ces rencontres, les employeurs usent souvent de stratégies pour établir notre profil psychologique, notre savoir-faire mais aussi, notre savoir-être.

Voici 7 astuces auxquelles on pourrait vous confronter lors d’un futur entretien.

Nous vous les partageons pour vous aider à vous préparer! Auriez-vous pensé que ces demandes anodines ou même bizarres pouvaient faire partie d’une sélection d’employé?

1. Si on vous offre un café

Adobe Stock

Voici un petit test assez courant chez les patrons. « La tasse de café » est un concept simple: au début de la rencontre, la personne responsable de l’embauche vous propose un café. À la fin dudit entretien, elle  observe ce que vous ferez de votre tasse. Demanderez-vous à quel endroit a laisser ou la nettoyer? La laisserez-vous simplement sur la table ou le bureau?

L’homme à l’origine de ce petit test,  Trent Innes, directeur de la société Xero Australia, assure que c’est une bonne façon de révéler la personnalité du candidat et sa manière de faire face aux défis. Plus que ses réponses aux questions pendant  l’entretien.

Quelle est la bonne attitude? Aller porter la tasse à la cuisine pour la nettoyer.

2. Si on vous fait patienter longtemps 

Adobe Stock

Il peut arriver qu’un employeur fixe un rendez-vous à une heure donnée, puis fasse patienter le candidat 10 minutes, puis 10 minutes… et 15 de plus. 

Ceci afin de tester la résistance au stress et les réactions de l’employé potentiel face à la pression.

3. Si le patron se met soudainement à crier

Adobe Stock


C’est étonnant et même violent, mais certains recruteurs peuvent se mettre à crier et même, à insulter la personne qui postule, afin de simuler une situation stressante, pour que la personnalité du candidat se révèle,

Le conseil des spécialistes face à ce genre d’expérience: demeurer impassible et répondre calmement aux questions.

4. Si on vous propose des exercices surprenants

Adobe Stock

Cela peut surprendre, mais certains recruteurs peuvent faire des demandes bizarres aux candidats qu’ils rencontrent.  Comme de sauter par la fenêtre! Ceci dans le but de savoir si l’employé potentiel est capable de sortir des sentiers battus.

Une réaction créative pourrait être de monter sur le bord de la fenêtre et de sauter dans la pièce! Car personne n’a précisé de quel côté il fallait atterrir! Ou alors, on questionne le recruteur:  Qu’est-ce que mon saut apporterait à votre entreprise? »

5. Si l’employeur a un comportement inapproprié

Adobe Stock


Des employeurs peuvent aussi user d’un stratagème curieux, par exemple en ignorant le candidat pendant un long moment, répondant à un appel téléphonique ou en sortant  de la pièce sans prévenir.

Le but: tester la créativité du candidat! La solution serait d’aller voir le secrétaire et de fixer une autre date pour l’entretien d’embauche.

6. Si on présente le candidat à toute l'équipe

Adobe Stock

À la fin de l’entretien, l’employeur peut proposer au candidat de rencontrer les employés. Ce n’est pas simplement par politesse. Le but est surtout de connaître l’avis de son équipe sur cette personne.

7. Si le recruteur fait tomber un stylo par terre

Adobe Stock

Pour savoir si un employé potentiel est aimable, bienveillant, le patron peut laisser tomber intentionnellement un stylo et attendre la réaction de son interlocuteur.

La personne qui ramassera la stylo augmente ses chances d’être embauchée!

Source: Sympa · Crédit Photo: Adobe Stock

Nos plus populaires ...