Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

7 façons d'éviter les germes dans un avion

7 façons d'éviter les germes dans un avion
0
Partages
Partager sur Facebook

À moins d’habiter sur Mars depuis plusieurs semaines, impossible de ne pas avoir entendu parler du fameux COVID-19, ce coronavirus détecté en premier lieu dans la ville de Wuhan, en Chine.

On craint une pandémie et on compte actuellement 82 000 cas confirmés de cette maladie respiratoire pouvant s’avérer mortelle.

À l'échelle mondiale, le stress augmente de plus en plus, en particulier chez les voyageurs.

Après tout, les avions présentent un risque unique de contraction de toute maladie: les longs vols entraînent de plus longues périodes d'exposition potentielle à un passager est malade. De plus, l'air partagé n’aide pas à éviter d’éviter certaines infections. 

C’est pourquoi l'inquiétude suscitée par COVID-19 a entraîné l'annulation de voyages internationaux. Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont mis en garde les gens contre tout voyage non essentiel en Chine (le Département d'État américain a également émis un avertissement « Ne pas voyager » dans le pays). Il a suggéré de reconsidérer les voyages en Corée du Sud; et de prendre des précautions en cas de voyage en Iran, en Italie et au Japon en raison des épidémies. 

Les gens ont  peur…  Lundi, un vol de British Airways à destination de Milan a été retardé avant le décollage lorsqu'un passager effrayé par un coronavirus a refusé de voler.

Jusqu’à maintenant , il n'y avait que 60 cas confirmés de COVID-19 aux États-Unis et que 42 faisaient partie des personnes évacuées d'un navire de croisière Diamond Princess qui était mis en quarantaine au Japon. Mercredi soir, le CDC a confirmé le premier cas de maladie non lié au voyage.

Adobe Stock

«Le fait d'avoir des restrictions de voyage strictes et une surveillance des personnes qui arrivent de régions infectées du monde a considérablement limité les cas de COVID-19 aux États-Unis», explique Robert Amler, MD, doyen de la School of Health Sciences and Practice du New York Medical College et ancien médecin-chef du CDC.

Il faut aussi mentionner que,  bien que le COVID-19 soit sans aucun doute grave, d'autres maladies respiratoires, à savoir la grippe, se sont révélées beaucoup plus dangereuses pour la santé cet hiver. 

Par exemple, la grippe a déjà coûté la vie à au moins 14 000 personnes aux États-Unis, alors qu'il n'y a eu aucun décès dans ce pays lié à COVID-19.

Les experts en apprennent encore sur lw COVID-19, mais pour l'instant, le CDC note qu'il se propage probablement de la même manière que la plupart des autres virus, par contact étroit de personne à personne et par gouttelettes respiratoires. 

Pour éviter le plus possible de contracter un coronavirus ou la grippe, voici sept précautions à prendre lorsque vous voyagez. Elles sont efficaces pour garder de nombreuses maladies respiratoires à distance. Après tout, comme le dit le Dr Amler, « les gens ne veulent pas être infectés, quel que soit le nom que vous mettez sur le virus. »

1. Se faire vacciner contre la grippe

Il n’existe pas de vaccin pour prévenir le coronavirus, mais il n’est pas trop tard pour se faire vacciner contre la grippe, ce qui peut protéger contre la grippe grave (et mortelle) de cette année.

2. Garder le plus possible ses distances avec les personnes visiblement malades

Dans un avion, c'est plus facile à dire qu'à faire. Le CDC définit le contact «étroit» comme étant de se trouver à moins de six pieds d'une personne.

Des recherches antérieures suggèrent que s'asseoir à l'intérieur de deux rangées d'une personne présentant des symptômes pseudo-grippaux augmente le risque de 3,6% d’attraper ce qu’elle a. À tout le moins, assurez-vous que vous êtes hors de portée d'un éternuement. « Quand quelqu'un tousse ou éternue, il y a des gouttelettes relativement grandes et visibles qui sont expulsées du nez et de la bouche et qui peuvent atterrir sur le visage de quelqu'un d'autre, et c'est une entrée dans le corps où le virus peut alors provoquer une maladie », explique le Dr Amler.

3. Oublier le le masque facial

Les masques chirurgicaux en papier typiques ne protègent que les autres personnes contre vos germes. Ils ne vous offrent pas de protection contre tout le monde, explique le Dr Amler.

Adobe Stock

4. Ne pas se toucher les yeux, le nez ou la bouche avec des mains non lavées 

Ce sont les portails de votre corps pour les virus.

5. Se laver les mains

Il faut se laver les mains comme il faut. Frottez avec de l'eau et du savon pendant au moins 20 secondes pour rester en sécurité et propre, suggère le CDC.

6. Emporter un désinfectant pour les mains à base d’alcool

Assurez-vous qu'il contient au moins 60% d'alcool, une quantité qui peut neutraliser les germes. (Purell, par exemple, fera l'affaire, tout comme le désinfectant en vaporisateur au pamplemousse de Honest.) 

Bien que le lavage des mains soit toujours le conseil numéro un des experts pour rester en bonne santé, si vous voulez essuyer votre tablette ou vos accoudoirs pour avoir l'esprit tranquille, utilisez un désinfectant avec le même seuil de teneur en alcool.

Facebook

7. Se tenir au courant

Rester à jour avec les avis de voyage et d’épidémies pour connaitre les recommandations actuelles et les  conseils de voyage et de santé. Si vous craignez qu'un prochain voyage soit affecté par le COVID-19, assurez-vous de suivre ces 7 étapes avant de repenser vos plans.

Source: Conde Nast Traveler · Crédit Photo: Adobe Stock

Nos plus populaires ...