Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

7 raisons de ne jamais dormir avec son chat

7 raisons de ne jamais dormir avec son chat
0
Partages
Partager sur Facebook

Plusieurs amoureux des chats ne peuvent imaginer leur refuser l’accès à leur lit la nuit. Cependant, des experts pensent que ce n’est pas une bonne idée d’adopter le cododo avec cet animal et voici pourquoi:

1. Cela peut perturber le sommeil de l’humain

Les chats peuvent dormir une quinzaine d’heures par jour… mais justement, le jour. Le cycle de sommeil de cet animal n’est pas Synchro à celui de l’humain.

Un minou ayant dormi toute la journée risque d’être en très grande forme à deux heures du matin! Il pourrait alors  se mettre à sauter partout et à courir dans tous les sens.

De plus, un chat  peut ronfler, se faire les griffes ou exiger l’attention de son humain pendant que celui-ci tente de dormir.

Cela peut laisser ledit humain somnolent et léthargique le lendemain.  Selon une étude de la clinique Mayo qui s’est penchée sur les troubles du sommeil, 20% des patients qui dorment avec leur chat voient leur sommeil perturbé.

Adobe Stock

2. Cela peut créer un souci d’hygiène

Les griffes des chats peuvent transporter un peu partout des miettes de litière qui peuvent donc se retrouver dans le lit.

Même si un tapis en caoutchouc déposé près du bac peut réduire le nombre d’impuretés véhiculées, il est impossible d’éliminer à 100% les débris dans le lit, à moins d’en interdir totalement l’accès à Minou.

3. Cela peut augmenter l’asthme et  les allergies

D’après la Asthma and Allergy Foundation of America,  plus de 30% de la population fait des réactions allergiques aux chats et aux chiens. Mentionnons que les allergies aux chats sont deux fois plus fréquentes que les allergies aux chiens. Les médecins recommandent de sortir le chat de la maison si quelqu’un est allergique. Cependant, il est possible  de réduire de façon importante les allergies et les  crises d’asthme en bloquant l’accès de la chambre à coucher au chat et en se procurant ’un bon filtre HEPA.

4. C’est dangereux pour les jeunes enfants

La vieille légende disant que les chats aspirent la vie des enfants pendant leur dodo n’est pas fondée, mais  ce n’est pas une bonne idée de laisser un chat dormir dans une chambre de bébé. Les petits félins aiment le confort des berceaux, mais l’animal pourrait accidentellement étouffer un poupon endormi. Il n’y a pas de risque à prendre.

Adobe Stock

5. Il est difficile d’expulser un chat d’un lit

Les chats aiment leurs petites d’habitude et  détestent le changement dans leur routine.

Donc, si on habitue le chat à dormir dans le lit et qu’on décide de ne plus le faire, il risque de réagir fortement  à sa perte de territoire et d’adopter des comportements destructeurs. Par exemple,  en se faisant  les griffes sur les meubles et en en urinant dessus. Si jamais on le fait, il est suggéré de mettre un arbre à chat et des jouets à la disposition du chat pour détourner son attention.

6. Cela augmente les risques de parasites et de champignons

Certains parasites transportés par les chats dans un lit peuvent être nocifs pour la santé.

Ainsi, les puces peuvent piquer les dormeurs et leur causer de grosses démangeaisons.

Les cheyletielles peuvent aussi sauter sur l’humain et lui causer de sérieuses irritations.

Mentionnons également le ver rond et l’ankylostome, des parasites intestinaux qui colonisent le chat et se transmettent par contact avec la matière fécale féline et qui peuvent  rendre les humains malades. 

7. Cela met à risque d’infections bactériennes

En dormant avec un chat, on s’expose à ses sécrétions et excrétions. Le risque de contamination est assez minime, mais les enfants, les personnes immunodépressives ou les gens âgés y sont plus vulnérables.

Annuellement en Amérique du Nord seulement, près de 30 000 personnes contractent la maladie des griffes du chat, qui est une infection bactérienne qui peut s’avérer mortelle pour des personnes au système immunitaire est affaibli.

Cette maladie est transmise par une griffure ou une morsure de chat infecté. Elle provoque l’enflure des ganglions lymphatiques, de la fièvre, de la fatigue, douleurs musculaires, entre autres.

Cette maladie n’affecte habituellement pas la santé à long terme, mais peut demeurer dans le corps humain plusieurs  mois après l’infection initiale.

On peut aussi contracter la salmonellose.

Source: MSN · Crédit Photo: Adobe Stock

Nos plus populaires ...