Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

9 conseils pour télétravailler efficacement quand on a les enfants à la maison

9 conseils pour télétravailler efficacement quand on a les enfants à la maison
0
Partages
Partager sur Facebook

Encore assez boudé jusqu’à il y a tout récemment, le télétravail fait maintenant partie de beaucoup de gens, partout dans le monde, à cause de la COVID-19. Mais ce qui diffère aussi de la norme, c’est que les travailleurs qui ont des enfants peuvent devoir accomplir leurs tâches tout en gardant un oeil sur la progéniture, en cas de confinement, de fermeture de classe ou d’école, de symptômes de coronavirus…

Les parents deviennent donc de véritables acrobates dans ce chaos familial qui peut s’installer facilement. Et ce, avec une bonne couche de fatigue et de sentiment de culpabilité… Comment arriver à tout faire? 

Pour nous aider à concilier famille et travail le plus harmonieusement possible, le spécialiste en recrutement Robert Walters, spécialisé dans le recrutement, lance quelques pistes. Pour dresser cette liste, cette société a sondé ses collaborateurs

1. Avoir un espace de travail dédié

Dans l’idéal, il est préférable d’avoir sa propre pièce pour travailler. Cependant, ce n’est pas possible pour tout le monde. Si on doit occuper la salle à manger, par exemple, il vaut mieux établir un horaire précis. Ainsi, la pièce est dédiée au travail de telle heure à telle heure et elle sert au repas et autres activités familiales le reste du temps.

Adobe Stock

2. Profiter du matin

Plus de trajets vers l’école, plus d’embouteillages vers le bureau. On peut donc commencer à travailler plus tôt, idéalement quand les enfants sont encore au lit.

Ce moment offre plus de calme pour démarrer la journée et donne la possibilité évidemment de tourner plus tôt pour profiter de beaux moments en famille.

Adobe Stock

3. Prévoir de quoi occuper la marmaille

Travailler en étant sans cesse interrompu n’est vraiment pas l’idéal et peut nuire à la productivité. On prévoit le coup en organisant des activités simples, mais variées pour que les enfants s’amusent seuls pendant certaines périodes, au moins. Si possible, on aménage un espace de détente, de bricolage, de jeux, en zones bien délimitées. Les moments devant la télé peuvent aussi être prévus pendant que papa ou maman sont en meeting Zoom.

Selon monsieur Walters, il importe de fournir des activités variées afin que les petits ne s’ennuient pas.

Adobe Stock

4. Établir une routine quotidienne

Toujours selon monsieur Walters, il est important d'intégrer une certaine structure dans la journée de travail. C’est-à-dire, classer les tâches par ordre de priorité et s’assurer d’être en mesure d’accomplir les plus difficiles pendant les moments plus calmes, comme le matin.  Une structure aidera de plus les enfants à mieux s’adapter à cette nouvelle réalité. On pense toujours à varier les occupations des enfants, en proposant par exemple un podcast le lundi, un après-midi bricolage le mercredi, une période de jeux libres le vendredi…

Adobe Stock

5. Fixer des objectifs 

Il est bon de séparer les « tâches » des enfants en leur donnant un « deadline », comme l’arrivée de la fin de semaine. Ils auront plus de facilité à les accomplir et ressentiront de la fierté de passer à l’étape suivante.

Il est bon de faire participer les enfants aux tâches ménagères. Cela allège la liste de tâches des parents, tout en occupant les enfants.

Adobe Stock

6. Faire les courses et cuisiner en avance

Préparer les repas de la semaine pendant la fin de semaine allégera les journées de travail.

Adobe Stock

7. Profiter des siestes, quand il y en a

Si les enfants sont encore en âge de faire des siestes, on en profite pour se concentrer et abattre le plus de tâches possibles. Cela permet de réduire le stress parental, même dans les périodes qui offrent moins de concentration (traduction: quand les enfants seront éveillés et actifs!).

Adobe Stock

8. Bien prévoir les réunions virtuelles

Si on doit assister à des réunions de travail virtuelles régulièrement, on tente de les programmer pendant les moments calmes de la journée, pour éviter d’être interrompu et déconcentrée. On en parle aux collègues et au patron et on trouve un bon compromis, au besoin.

Adobe Stock

9. Viser un équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle

Même si on ne quitte pas la maison pour travailler, le travail ne doit pas prendre toute la place dans la demeure. Quand la journée de travail est fini, on ferme l’ordinateur et le téléphone et on profite de la soirée en famille ou en amoureux.

Adobe Stock

Source: Le Vif · Crédit Photo: Adobe Stock

Nos plus populaires ...