Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

Apprenez à déceler les signes d'hypothermie chez les chats et les chiens

Apprenez à déceler les signes d'hypothermie chez les chats et les chiens
0
Partages
Partager sur Facebook

Année après année pendant la saison froide, plusieurs chiens et chats sont victimes d’hypothermie. Ultimement, ils peuvent en mourir! Mais comment éviter ces drames? Quels sont les signes à surveiller? Voici des pistes…

L’hypothermie survient lorsque la température corporelle d’un humain ou d’un animal est largement inférieure à sa température habituelle. Habituellement, les chats et les chiens ont une température interne de 38,5°C (101°F), ce qui est plus élevé que celle des humains, qui est de 37,5°C (99,5°F).

Sans surprise, une exposition trop longue au froid est l’une des causes principales de l’hypothermie. Les vents et la neige sont également à prendre en compte. Comme les bébés humains, les chiots ou les chatons sont plus sensibles aux basses températures tout comme les animaux plus âgés.

Adobe Stock

Les premiers signes d’hypothermie se manifestent quand la température corporelle de l’animal est inférieure à 36°C (97°F). Il est alors primordial d’agir rapidement, pour éviter des séquelles.

Voici les premiers symptômes de l’hypothermie chez le chien ou le chat:

- Des tremblements

- De la léthargie, de la somnolence ;

- Une respiration lente ou difficile ;

- Une difficulté à bouger (raideur musculaire, lenteur, douleur aux pattes).

Si vous déceler ces premiers symptômes chez un animal, il est nécessaire, pour sa vie de le mettre à l’abri et de le sécher, de le couvrir, et de le réchauffer progressivement (ceci pour éviter les chocs thermiques) avec une couverture chauffante ou une bouillotte. On peut aussi le serrer doucement contre soi. Quand le chien ou le chat aura repris ses forces, il faut l’ausculter afin de vérifier qu’il n’a pas été brûlé par le froid. Les zones sensibles? Celles sans ou avec peu de poils (comme les oreilles, le museau, les pattes, l’anus et les parties génitales). On peut également prendre rendez-vous chez un vétérinaire pour vérifier son état de santé.

Adobe Stock

Le second palier de symptômes rend nécessaire d’effectuer les premiers soins cités ci-haut, mais aussi de se rendre obligatoirement chez le vétérinaire. 

Ces symptômes sont:

- Une respiration irrégulière

- Des pupilles dilatées et un regard fixe 

- De la bradycardie (c’est-à-dire un rythme cardiaque lent)

- Une chute de pression artérielle 

- Des muqueuses pâles 

- Un coma

Adobe Stock

Dans le meilleur scénario, le vétérinaire continuera de réchauffer l’animal grâce avec des lampes infrarouges ou des tapis électriques. Il vérifiera de plus si l’animal ne présente pas de séquelles. Dans le pire des cas, il pourrait devoir effectuer une dialyse, pour le réchauffer progressivement.

Pour éviter d’en arriver au pire, ne laissez jamais votre animal dehors sans supervision, et alertez les autorités si vous voyez un animal errant.

BONUS: Apprenez à fabriquer un abri extérieur pour chats ou découvrez cette maison chauffante pour chats. Un petit chien pourrait aussi s'y réfugier!

Source: Météo Média
Crédit Photo: Adobe Stock

Nos plus populaires ...