Comment faire germer un noyau d'avocat à coup sûr en 5 étapes.

Une excellente manière d'obtenir une belle plante. De plus, le processus peut intéresser les enfants!

Trucs et Bricolages

Les avocats sont très populaires dans nos assiettes depuis un moment. Ce qui fait que plusieurs noyaux se ramassent au compost. Et si on essayait un grand classique? Le faire germer pour obtenir une superbe plante? Certains diront que c’est difficile, mais si on suit les 5 étapes suivantes, peut-être pas!

En premier lieu, on doit  savoir que l'avocatier s'épanouit en milieu tropical. Sa taille peut atteindre jusqu'à 20 mètres de hauteur et il peut produite plusieurs centaines de kilos de fruits. En pays nordique, on n’a pas toutes les conditions optimales (chaleur, soleil et humidité) pour avoir un arbre en soi, mais on peut obtenir une belle plante en pot, à déposer dehors en été et à l’intérieur pendant la saison froide.

Le noyau d’avocat germe facilement et peut produite une plante à larges feuilles. Avec de la patience et beaucoup de temps, on peut même avoir un arbre. Cependant, pour produire des fruits, l’arbre devra être pollinisé. Même si l’avocatier peut se pollinose lui-même, les chance qu’il produise des avocats augmenteront s’il est entourer d’autres arbres de sa famille.

Mais on parle ici d’un processus d’une durée de 10 ans, donc commençons par viser l’obtention d’une plante en pot!

Voici comment procéder...

1. Nettoyer et  faire tremper dans l’eau

- Couper l’avocat en deux dans le sens de la longueur, en veillant à ne pas abîmer le noyau avec la pointe du couteau. (Le noyau doit être intacte).

- Dénoyauter l’avocat et nettoyer le noyau  à l'eau tiède avec soin. 

- Laisser le noyau tremper entièrement une trentaine de minutes dans de l'eau chaude. 

- Faire sécher le noyau avant de continuer la démarche.

2. Mettre le noyau dans un verre d'eau

Il y a plusieurs manières de procéder.

La plus répandue et la plus simple est la fameuse technique des cure-dents:

- Planter 3 ou 4 cures dents dans le noyau pour pouvoir le suspendre au dessus d'un verre d'eau. (La pointe du noyau la moins large doit être vers le haut et sa partie basse, trempée aux 3/4 dans l'eau).

- On peut aussi utiliser des récipients dont le goulot se resserre puis s’évase (comme une carafe ou un vase) pour permettre au noyau de se poser dessus tout en ayant sa partie basse immergée dans l'eau.  

Adobe Stock

3. Placer le noyau à la lumière

Quand le noyau est dans son verre, le placer  dans une pièce lumineuse mais jamais à la lumière directe. La pousse de l’avocatier variera selon la luminosité et la chaleur de la maison.

4. Renouveler l'eau régulièrement

L’eau de l’avocatier doit être renouvelée régulièrement, soit environ une fois par semaine ou dès qu'un dépôt gluant ou verdâtre apparaît. Changer l'eau et nettoyer le verre avant de remettre le noyau en place.

5. Être patient.e

Les premières racines n’apparaitront qu’après plusieurs semaines ou même, six mois.

Il faut donc faire preuve de patience!

Plusieurs facteurs peuvent influencer la réussite de cette germination. Comme,  la manière dont l’avocat a été cultivé et conservé. Pour augmenter les chances de réussite, il est bon de  varier la provenance des avocats et de noter ceux qui ont le plus de facilité à germer. La culture bio est généralement celle qui offre une meilleure germination.

Adobe Stock