Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

COVID-19: l’autobus gratuit à Montréal

COVID-19: l’autobus gratuit à Montréal
0
Partages
Partager sur Facebook

Pendant cette période inquiétante de  pandémie de la COVID-19, les gens peuvent pour le moment monter gratuitement dans les autobus qui circulent sur l’île de Montréal, a confirmé la Société de transport de Montréal (STM) à La Presse.

Comme ses employés, dont les chauffeurs d’autobus sont inquiets face aux risques de propagation du coronavirus, la STM a pris la décision de faire embarquer des usagers par la porte arrière de ses véhicules depuis mardi matin. 

L’accès habituel, soit à l’avant du bus, est fermé, ce qui complique de ce fait la perception des droits de passages. Ce qui fait que le trajet est gratuit, a confirmé Amélie Régis, de la STM. Le fauteuil à l’arrière du chauffeur devra être laissé libre en tout temps.

Facebook - STM - Mouvement collectif

De plus, la perception est suspendue dans tous les véhicules de transport adapté et les minibus et les taxis ne transporteront qu’un client à la fois.

Du côté de Longueuil, le Réseau de transport de Longueuil (RTL), a lui aussi décidé de « minimiser les risques de transmission du virus » en choisissant l’embarquement par la porte arrière de ses autobus à l’exception de la clientèle à mobilité réduite. Mais on mise sur la bonne foi des usagers. « Nous nous attendons à ce qu’ils aient un titre valide en main », a mentionné Alicia Lymburner, du RTL.

Chez l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), qui est responsable de la planification des transports en commun, on assure que le contrôle des titres de transport continue malgré la situation. 

« Il n’y a pas de gratuité. La perception se fait sur l’honneur », a affirmé Simon Charbonneau, de l’ARTM, qui souligne d’ailleurs une baisse notable de l’achalandage dans le réseau.

Pour sa part, la Société de transport de Laval (STL) indique sur son site Web que le syndicat des chauffeurs a pris l’initiative d’installer des affiches demandant aux passagers de monter et descendre des autobus par la porte arrière. « Il se peut donc que vous n’ayez pas accès à la boîte de perception située à l’avant du bus pour valider votre titre de transport », informe-t-on les usagers.

Notons que dans le métro de Montréal, l’achat de titres se fait actuellement uniquement par l’entremise des distributrices automatiques de titres (DAT) et qu’il y a suspension du soutien aux déplacements en raison de la baisse de l’achalandage. 

Les agents de station demeurent cependant présents dans leur loge pour donner des informations.

Facebook - STM - Mouvement collectif

Rappelons toutefois que, gratuité ou non, on ne devrait pas utiliser les transports en commun si on a des sympômes du coronavirus, afin de protéger la population.

Source: La Presse · Crédit Photo: asdsaddasdsa

Nos plus populaires ...