Trucs et Astuces : Dans deux ans, les Canadiens désirant voyager en Europe devront remplir une obligation supplémentaire
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Dans deux ans, les Canadiens désirant voyager en Europe devront remplir une obligation supplémentaire

Il vaut mieux en être informés trop tôt que trop tard

Publié le par Trucs et Bricolages dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
797 797 Partages

2021 a beau être dans deux ans, il vaut toujours mieux être avisés en avance lors de changements dans les lois et les procédures.

Les Canadiens qui planifient voyager en Europe à partir de l’année 2021 devront ainsi garder en tête qu’il leur faudra alors se procurer un visa d’entrée sur le territoire de l’un des 26 pays de l’espace Schengen.  L’espace Schengen est composé de pays de l’Union européenne, tels qye la France, la Belgique et l’Allemagne, et d’États associés comme l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

Cette nouvelle mesure a été adoptée par l'Union européenne en septembre 2018 et  fait l’objet d’une campagne d’information en ce moment.

Il est important de commencer tôt à informer les gens, car on sait que les changements d’habitudes peuvent mettre du temps à être bien intégrés. Actuellement, les Canadiens qui visitent ces 26 pays n’ont pas besoin de visa s’ils comptent y demeurer moins de 90 jours par période de 180 jours.

Cependant, dès 2021, les voyageurs canadiens devront effectuer une demande en ligne afin d’obtenir une autorisation de voyage appelée «visa ETIAS», l’acronyme anglais pour Système européen d'information et d'autorisation concernant les voyages. 

Ce système s'appliquera aux ressortissants de pays tiers qui sont présentement exemptés de l'obligation de visa, comme le Canada et les États-Unis.

Ce système vise à pouvoir effectuer des vérifications sur les voyageurs, qui devront entre autres fournir des informations sur leur passeport, leur lieu de résidence et leur état de santé. Ils devront également fournir leur adresse courriel, des informations concernant leurs cartes de crédit et indiquer s’ils possèdent un casier judiciaire et s’ils ont visité des zones de guerre.

Dans un communiqué de presse publié l’automne dernier, on peut lire ceci à propos de la nouvelle mesure:

«Ce système contribuera à renforcer la sécurité intérieure, à prévenir l'immigration illégale, à protéger la santé publique et à réduire les temps d'attente aux frontières grâce à l'identification, avant leur arrivée aux frontières extérieures, des personnes susceptibles de présenter un risque dans l'un de ces domaines».

Le visa ETIAS  coûtera 7€ et sera valide pour trois ans. On estime qu’une demande prendra une vingtaine de minutes à remplir et qu’une réponse sera reçue par courriel dans les 24 heures qui suivront.

Cette demande de visa devra être effectuée pour tous les types de voyages de courte durée, qu’il s’agisse de vacances ou de déplacement professionnel.

Adobe Stock

Notons que depuis le 15 mars 2016, le Canada a un système semblable, du nom d’AVE (autorisation de voyage électronique). L’AVE oblige les ressortissants de tous les pays, sauf des États-Unis, qui sont dispensés de l’obligation de visa à obtenir préalablement en ligne, une autorisation d’entrée. Cette obligation vise entre autres les citoyens allemands, belges, français, irlandais et espagnols.

Les États-Unis et l’Australie ont également de tels systèmes pour les voyageurs entrant sur leur territoire.

il faudra donc garder en mémoire cette nouvelle procédure, car négliger de faire la demande, ou faire des erreurs en la remplissant à la hâte peut faire rater un vol ou  interdire l'accès à un pays. Ça s'est déjà vu, avec des voyageurs européens ayant oublié le tout de même assez récent AVE pour entrer au Canada...

Partager sur Facebook
797 797 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: JDM
Crédit Photo: Adobe Stock