Trucs et Astuces : Des exhibitionnistes ont trouvé le moyen de frapper dans le métro de Montréal
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Des exhibitionnistes ont trouvé le moyen de frapper dans le métro de Montréal

Et ils peuvent sévir ailleurs. Découvrez comment les éviter.

Publié le par Trucs et Bricolages dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
10 10 Partages

Les téléphones intelligents sont bien pratiques; on ne pourrait plus s’en passer. Et depuis qu’il y a le WiFi dans le métro, les trajets sont souvent plus agréables.

Par contre, un des envers à cette médaille technologique est que certaines personnes, surtout des femmes, subissent du harcèlement de la part d’exhibitionnistes. Ces derniers leur envoient des photos obscènes via leurs téléphones.

Ces images non demandées arrivent par l'intermédiaire de la fonctionnalité AirDrop, qui est associée aux téléphones de marque Apple. Cela a aussi été dénoncé ailleurs au Canada, dont à Toronto.

Lorsque l’AirDrop est activée sur un iPhone, on peut échanger du contenu avec un autre appareil de la même marque trouvant proche. La personne qui reçoit peut accepter ou refuser le contenu, sauf qu’un aperçu de l’image est tout de même visible.

Il est aussi possible d'envoyer des fichiers de cette façon avec un téléphone Android, mais il est souvent nécessaire d’ajouter une application supplémentaire sur son téléphone.

Lorsqu’on reçoit une telle photo, il est difficile d’identifier son expéditeur. 

Le Service de police de la ville de Montréal  a confirmé avoir reçu des plaintes au sujet de photos à caractères sexuels.

Le journal 24 Heures a fait l’expérience d’aller se promener sur les différentes lignes de métro pour juger de la situation. Après 30 minutes seulement, il a reçu une photo de pénis sur la ligne orange, entre les stations Beaubien et Jean-Talon.

L’identité de l’expéditeur est le nom étant associé à son iPhone. Mais ce nom est très facile à modifier en allant dans les réglages du téléphone.

La Société de transport de Montréal (STM) et le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) encouragent les usagers du métro qui sont victimes de ce genre de harcèlement à porter plainte au poste de police.

«La STM prend les incidents de cette nature au sérieux et nous collaborons étroitement avec le SPVM à cet égard», a affirmé Amélie Régis, porte-parole de la STM.

Comment faire pour ne pas recevoir ce genre de photos de la part d’inconnus?

Pour éviter de recevoir ce type d’images, on suggère de modifier les paramètres de l’application AirDrop afin de restreindre la réception de contenus à son réseau de contacts seulement ou alors de complètement bloquer la réception de contenus non sollicités.

Juridiquement parlant, il est difficile d’intenter des poursuites si l’expéditeur est inconnu. Selon maitre Cyrille Girot, un avocat interrogé par 24 Heures, «Il y a quelque chose à faire si on est capable d’identifier qui envoie la photo. Si on n’est pas capable, il n’y a pas grand-chose à faire ni d’un point de vue civil ni d’un point de vue criminel».

Lorsque la personne exhibitionniste est identifiée, une poursuite est entre autres possible en vertu de l'article 372(2) du Code criminel relatif aux communications indécentes, d’après Raphaël Thériault, conseiller en communication du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

Partager sur Facebook
10 10 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: JDM
Crédit Photo: Pixabay