Trucs et Astuces : En n’écrivant plus à la main, nous perdons ces 7 aptitudes importantes
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

En n’écrivant plus à la main, nous perdons ces 7 aptitudes importantes

L'évolution technologique risque de nous faire perdre plus de capacités qu'on peut le croire

Publié le par Trucs et Bricolages dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
81 81 Partages

Avec les progrès technologiques réalisés dans les dernières décennies et l’accessibilité croissante aux outils électroniques (ordinateurs, tablettes, tableaux interactifs, paiements électroniques, etc.), nous perdons de plus en plus l’habitude de prendre le crayon pour écrire.

Comme adultes, nous sommes nombreux à déclarer que notre calligraphie se détériore! Selon les recherches, on n’écrit maintenant plus qu’une seule fois par semaine à la main… 

Et en ce qui concerne les enfants, la nouvelle génération est de moins en moins appelée à développer l’écriture manuscrite.  Les devoirs, la prise de notes et même, le fait d’écrire une carte de voeux ou une lettre au père Noël ne demandent plus de crayons!

À l’automne 2016, bon nombre de petits Finlandais n’avaient plus besoin d’écrire à la main. Des scientifiques suédois croient que les capacités motrices des enfants d’aujourd’hui ne leur permettent simplement plus de s’adonner à la calligraphie!

Certaines recherches affirment pourtant qu’en renonçant à écrire « à l’ancienne », nous perdons des capacités non négligeables.

Voici 7 conséquences de l’abandon du crayon, qui font dire qu’il ne faut pas cesser entièrement d’écrire manuellement, au minimum une à deux fois par semaine!

1. La détérioration de l’apprentissage de la mémoire

De nombreuses études indiquent qu’on se souvient mieux d’un texte écrit à la main. Selon les expériences des psychologues américains Pam A. Mueller et Daniel M. Oppenheimer,

on exprime mieux nos pensées de base et on met en évidence les points principaux lorsqu’on écrit ainsi.  

Les scientifiques se sont aperçus que dans leurs notes manuscrites, les étudiants modifient les phrases et expriment les idées de telle sorte qu’il leur est plus facile de les retranscrire et de s’en souvenir.

On ne retrouve pas ce processus intellectuel avec un ordinateur. Le cerveau des étudiants qui utilisent des appareils électroniques pour prendre leurs notes n’est pas stimulé pendant le cours, mais seulement la veille de l’examen, quand ils révisent. Pourtant, on apprend mieux par des stimulations modérées et régulières, plutôt que par une stimulation exceptionnelle et intense (comme étudier en panique toute la soirée ou la nuit!).

2. La détérioration de la motricité, de la coordination et des aptitudes de lecture

Quand nous écrivons à la main, nous activons les zones du cerveau qui sont responsables de la formation du langage et de l’interprétation des sensations. 

Chez les personnes qui n’ont pas cette capacité, ces zones sont trop rarement activées.

Le cerveau possède une zone appelée Aire de Broca, qui est située dans le cortex cérébral des grands hémisphères, responsable de l’assemblage des lettres en mots et de leur compréhension (donc, la capacité à lire et écrire). 

L’écriture manuscrite active ce centre. 

Des scientifiques de l’Université Stavanger, en Norvège affirment que la capacité à écrire rapidement facilite la lecture, et vice versa: les personnes qui lisent lentement ont tendance à avoir plus de mal à écrire.

Amazon

3.  La difficulté à comprendre un texte manuscrit

La compréhension d’un texte écrit est beaucoup plus compliquée pour les individus qui n’écrivent pas beaucoup à la main.  

D’accord, à notre époque moderne, ce n’est pas catastrophique, mais c’est un entraînement cérébral supplémentaire qui est mis ici de côté. 

Le cerveau, comme un ordinateur, a plus de mal à reconnaître un texte écrit à la main. En lisant des caractères imprimés, les centres du cortex des hémisphères cérébraux fonctionnent moins, car nous comprenons tout et n’avons pas besoin de connecter la pensée associative et de distinguer les lettres.

Sympa

4. Moins d’attention pour l’orthographe, la grammaire et la ponctuation

Avec le fameux correcteur automatique, on trouve inutile d’apprendre à épeler certains mots, à connaitre les règles d’accord des mots composés ou la bonne conjugaison de verbes…

C’est un peu triste à s’avouer, mais l’écriture d’une personne instruite, qui peut encore transmettre une information sans ordinateur, sera non seulement quasiment illisible, mais comportera en plus de nombreuses erreurs grammaticales.

Bien que dans le futur, le fait de savoir écrire sans fautes puisse s’avérer inutile, la diversité des compétences et des connaissances  est un point important de l’évolution humaine…

Sympa

5. Une difficulté à mesurer les distances

En Chine et au Japon, les calligraphes étaient souvent engagés comme archers également. Cela s’explique pas la capacité de ces personnes à concentrer leur attention pendant longtemps sur un seul objet et à la grande précision de leurs gestes, ainsi qu’à la souplesse de leurs mouvements.. Comme un trait sur une feuille de papier, on ne peut pas rattraper une flèche mal lancée!

6. Une difficulté à exprimer les pensées

L’écriture manuscrite est la forme la plus élevée de la pensée abstraite.  En tapant sur un clavier, nous sommes conscients que nous pourrons toujours changer une partie de la phrase. Maisl’écriture à la main nous pousse à penser à la phrase complète pour seulement ensuite l’écrire, car on ne veut pas effacer ou recommencer toute une feuille. 

Écrire un texte à la main nous fait penser de façon plus large, et  fait travailler notre raisonnement abstrait. Il ne faut pas perdre cette aptitude!

Pixabay

7. Une imagination plus limitée

Les gens qui écrivent à la main perçoivent mieux le sujet de leur texte que ceux qui l’écrivent au clavier. S’ils prennent leurs notes sur ordinateur, les étudiants ont tendance à copier tout ce que le professeur dit. La majorité de leur énergie est consacrée à l’écriture de l’ensemble du discours, mot pour mot, sans une réflexion qui pousse à synthétiser ce que dit l’enseignant.

Pixabay

Bien sûr, il faut vivre avec notre temps et ne pas paniquer devant le progrès.

On sait que plusieurs capacités perdues par l’humain ont été un genre de pas en avant dans l’évolution. Cependant, en ce qui a trait à l’écriture, ce n’est peut-être pas le cas. Les quelques heures économisées par l’utilisation du clavier ne sont pas suffisantes pour acquérir autrement les compétences précieuses qui sont utiles toute une vie et qui ont un impact tant sur l’esprit que sur le corps…

Est-ce que vous écrivez encore à la main? Poussez-vous vos enfants à le faire?

Partager sur Facebook
81 81 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: Sympa
Crédit Photo: tôt