Il a imaginé un siège d’avion insolite pour des vols plus confortables

Il a baptisé son concept « Chaise Longue ».

Trucs et Bricolages

Quand on voyage en classe écono, on sait ce que c’est que de manquer d’espace. Un Américain du nom de Alejandro Núñez Vicent a pensé à une façon d’améliorer le confort des voyageurs qui ne peuvent ou ne veulent pas se payer une classe affaires ou une première classe.

L’ingénieur en design industriel  a conçu des sièges d’avion, à qui il a donné un nom francophone, Chaise Longue.

Il a imaginé des sièges atypiques dans le cadre d’un projet universitaire qui a été grandement remarqué lors du Crystal Cabin Award, le seul prix international qui récompense les produits et concepts innovants de cabines d’avion.

Ces sièges, installés dans  l’allée centrale de l’appareil, se superposent sur deux étages. Les sièges du niveau supérieur offrent suffisamment  d’espace  pour étendre les jambes et se se trouvent à 1,5 mètre du plafond, ce qui entraîne cependant la suppression des compartiments àbagages et ne permet pas de se tenir debout.

Alejandro Núñez Vicente

Les sièges situés au niveau inférieur, pour leur part,  se positionnent en retrait des fauteuils en hauteur, pour  pouvoir allonger les jambes dans les espaces sous les sièges supérieurs. Les deux options donnent la possibilité de s’incliner à 125 degrés, comparativement aux 100 degrés que l’on retrouve actuellement dans les appareils classiques, pour plus de confort et d’ergonomie.

Alejandro Núñez Vicente

Alejandro Núñez Vicent toutefois que son concept ne s’adapte pas nécessairement à tous les modèles d’avions.

Il est plus adapté au Boeing 747, à l’Airbus A330 ou tout type d’avion de grande capacité. 

Ce système pose toutefois quelques interrogations. Par exemple, qu’en est-il  pour la sensation d’écrasement quand on est installés dans les sièges du haut? Pas facile non plus pour les claustrophobes installés sur les sièges du bas… Et en cas d’évacuation d’urgence, les choses risquent d’être complexes…

Alejandro Núñez Vicente

Pour plus d’informations sur ce concept, on va sur le site web  du projet.

Alejandro Núñez Vicente