Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

Johnson & Johnson ne vendra plus sa « poudre pour bébé »

Johnson & Johnson ne vendra plus sa « poudre pour bébé »
0
Partages
Partager sur Facebook

Le groupe américain Johnson & Johnson a annoncé mardi dernier qu’il allait cesser de vendre sa poudre pour bébés à base de talc, aux États-Unis et au Canada. Les ventes de ce produit que tout le monde connait depuis des lustres avaient déjà baissé, à cause des habitudes de vie des clients et d’une méfiance accrue envers lui.

Johnson & Johnson a en effet fait reçu  des milliers de plaintes pendant ces dernières années. Des gens affirment que ce talc contient de l’amiante et provoque des cancers. Pas très vendeur… 

Le  géant en pharmaceutique et de produits d’hygiène a cependant toujours maintenu que sa poudre son talc ne contenait pas d’amiante et ne causait pas de cancer.  

L’entreprise cesse de vendre sa poudre parfumée, mais est bien décidée à continuer à défendre «vigoureusement» le produit et sa sécurité. Elle a répété mardi avoir gagné tous les verdicts en appel à ce sujet.  

Adobe Stock

De plus, «dans le cadre d’une revue du portefeuille de produits menée en mars suite à l’apparition du COVID-19, la division de Johnson & Johnson dédiée aux produits de santé de grande consommation a stoppé la livraison de centaines de produits aux États-Unis et au Canada, afin de prioriser des produits fortement demandés tout en respectant la distanciation sociale dans les usines de fabrication et les entrepôts de livraison», a expliqué le groupe par voie de communiqué.  

Dans cette foulée, Johnson & Johnson a décidé de suspendre définitivement la vente d’environ 100 produits en Amérique du Nord, dont son talc pour bébé.

«La demande pour la poudre pour bébés Johnson & Johnson à base de talc en Amérique du Nord avait déjà diminué en raison en grande partie de changements dans les habitudes des consommateurs», a mentionné la société, qui ajoute ce déclin a été «accéléré par la désinformation concernant la sécurité du produit et par une salve constante de publicités incitant à porter plainte» contre la poudre ».

À noter que ce produit sera toujours en vente dans les pays où «il y a une demande importante de la part des consommateurs».

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook

Nos plus populaires ...