La science a démontré que la façon dont on répond à la curiosité des enfants influence leur développement

Voyez pourquoi c’est important de donner des détails…

Trucs et Bricolages
Trucs et Bricolages
Publié il y a 3 ans
La science a démontré que la façon dont on répond à la curiosité des enfants influence leur développement
Adobe Stock

Dans la vie d’un enfant, les premières années sont importantes au niveau de plusieurs choses, dont le développement de son vocabulaire et la structure de ses phrases.

La meilleure façon d’accompagner son enfant dans ces étapes est d’engager des conversations significatives, plus profondes, avec lui. Entre autres, en lui donnant des réponses assez détaillées lorsqu’ils pose des questions.

Les chercheurs ont souligné que travailler sur le développement de meilleurs modèles de discours aide les enfants à mieux réussir à l'école.

Voici donc quelques conseils pour aider votre enfant dans le développement de certaines compétences, au quotidien. Rien de compliqué!

Certaines personnes disent que la curiosité un vilain défaut. Pourtant, c’est ce qui a aidé de nombreux scientifiques à faire des percées! De la même manière, elle  aide les enfants à mieux réussir dans plusieurs domaines, dont en  lecture et en mathématiques. Aider votre enfant à s'intéresser davantage à différentes choses l'aidera à devenir meilleur dès la maternelle. Il s'intéressera à de nouvelles choses et sera réellement heureux d’apprendre.

Adobe Stock

La différence entre une réponse courte ou évasive et une réponse précise et détaillée:

Quand un enfant reçoit des réponses courtes à ses questions, il ne continuera plus à poser plus de questions et donc, il ne pourra pas en savoir plus. 

Quand l’adulte qui répond ajoute des détails à son explication cela l’engage avec l’enfant dans une conversation plus longue et qui permet de mieux développer le sujet.

Voici un exemple simple: 

Imaginez que votre enfant vous demande: «Pourquoi pleures-tu?» Votre réponse ne devrait pas être «Les adultes pleurent aussi», car cela clôt immédiatement la conversation. 

À la place, vous pouvez dire: «Je me suis blessé à l'orteil». L’enfant renchérira  probablement en demandant: «Où l'as-tu frappé?», « Est-ce que ça fait très mal? » ou « Comment puis-je t’aider? » ... et ainsi de suite.

L'utilisation d'explications spécifiques rendra l’enfant plus curieux.

Même si vous  utilisez des mots dont l’enfant ne connaît peut-être pas encore le sens, vous ne pourrez lui faire faire un pas en avant en changeant la façon dont vous lui parlez. 

La clef? Arrêtez de parler «à» votre enfant et commencez à parler «avec» lui!

Cela peut être aussi simple que de répondre « Papa est allé à l’épicerie » au lieu de « Papa est sorti » ou de prendre le temps de nommer ce que l’on fait en cuisinant ou en réparant la voiture.

Ainsi, lorsque vous commencerez à  utiliser des phrases et des informations détaillées, vous serez tous les deux engagés dans la conversation plus profondément. Votre enfant ne trouvera pas ça ennuyeux, ne vous en faites pas!

Il  posera plus de questions et sa curiosité deviendra plus forte.

Cela peut être aussi simple que de répondre 


Adobe Stock

Adultes et enfants peuvent apprendre ensemble

Plusieurs parents ont peur des questions enfantines, car ils craignent de ne pas savoir toutes les réponses!

Personne n’a réponse à tout! Alors, quand ça arrive,  vous pouvez faire des recherches avec votre enfant. Il n'y a rien de mal à dire: « Je ne sais pas » ! 

Toutefois, quand vous dites à un enfant que vous n’avez aucune idée de ce qu’il lui demande, ne vous arrêtez pas là. Dites-lui: «Découvrons ensemble». Cela vous aidera à la fois à apprendre des choses nouvelles et intéressantes et  à donner l'exemple  qu’il faut toujours au moins essayer de trouver les réponses.

Comment parlez-vous avec votre enfant? Répondez-vous à leurs questions avec des réponses détaillées? Avez-vous une autre idée sur la façon de susciter la curiosité chez les enfants?

Source: Bright Side