Trucs et Astuces : Les « parents chasse-neige» bousillent les compétences essentielles de leurs enfants!
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Les « parents chasse-neige» bousillent les compétences essentielles de leurs enfants!

Trop en faire pour votre progéniture pourrait en fait lui nuire!

Publié le par Trucs et Bricolages dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
126 126 Partages

Tous les parents savent qu’ils doivent parfois lâcher prise et laisser « du lousse » à leurs enfants. Mais ce n’est pas toujours aussi facile à faire! Après tout, ce sont nos bébés… même quand il sont rendus à l’université, ou encore plus vieux!

Certains parents ont du mal à laisser leurs enfants voler de leurs propres ailes. Il veulent bien faire, mais il s’avère que c’est plus nuisible qu’autre chose!

Un sondage mené par le New York Times et Morning Consult a montré que de nombreux parents sont de véritables chasse-neige, ou tondeuses à gazon, qui éliminent tous les obstacles sur la voie de la réussite de leur progéniture, afin qu’ils ne subissent pas d’échec, de frustration ou d’occasions perdues. 

Ce sondage a porté sur un groupe de parents de jeunes âgés de 18 à 28 ans. Les résultats démontrent que les parents sont beaucoup plus présents que nous ne pourrions le penser! Voici des résultats étonnants, qui montrent que les parents aident des enfants qui sont en réalité capables de faire les choses eux-mêmes, qu’il s’agisse de fixer un rendez-vous chez le médecin ou d’appeler leur lieu de travail en cas de problème.

Auriez-vous cru ça?

76% ont rappelé à leurs enfants adultes les délais à respecter, y compris les travaux scolaires

74% ont pris rendez-vous pour eux, y compris les rendez-vous chez le médecin

42% leur ont donné des conseils sur les relations et la vie romantique

22% les ont aidés à étudier pour un test universitaire

16% ont participé à la rédaction de tout ou partie d'une demande d'emploi ou de stage

14% leur ont dit quelle carrière poursuivre

14% les ont aidés à trouver un emploi ou un stage via un réseau professionnel

12% ont donné plus de 500 $ par mois pour le loyer ou les dépenses quotidiennes

11% ont aidé à rédiger un essai ou un travail scolaire

4% ont écrit tout ou partie d'un essai ou d'une autre tâche de l’école

Adobe Stock

En faisant tout cela, ces parents pensent vraiment venir en aide à leurs enfants. Mais ce n’est pas le cas.

Selon David McCullough, Jr., enseignant au lycée et auteur de « You Are Not Specialand Other Encouragements », « Certains pensent qu’ils font ce qu’il faut de bien pour leurs enfants. Les parents comprennent qu'aller dans un collège très prestigieux apporte un avantage durable.»

Le problème, c'est que cette implication parentale peut avoir l'effet inverse de ce que souhaitent les parents. Ils pourraient endommager les compétences de vie de leurs héritiers en ne les laissant pas les développer par eux-mêmes!

«Quand on est tenu dans la main tout au long de la vie, on ne développe pas un sentiment d'efficacité personnelle et d'aptitudes à la vie quotidienne. Ce sentiment chez les parents que je dois faire en sorte que mon enfant soit dans le bon avenir ne tient pas compte du fait que votre enfant doit s'y rendre lui-même », a déclaré Julie Lythcott-Haims, auteure de «Comment élever un adulte: libérez-vous du piège qui précède et préparez-vous Your Kid for Success » et ancienne doyenne des étudiants de première année à Stanford. 

Donc, même si l'objectif de ces parents est d'empêcher leur enfant de se tromper, ils font beaucoup plus de mal au processus en prenant le relais et en ne le laissant pas échouer, puis se relever d'un échec. Comment alors développer la résilience?

Adobe Stock

Le problème, c’est qu’il peut être très difficile d’arrêter d’agir comme parent chasse-neige, une fois que l’on a commencé.  « Si vous le faites au lycée, vous ne pouvez pas arrêter au collège", a déclaré Julie Lythcott-Haims. «Si vous le faites au collège, vous ne pouvez pas vous arrêter quand il s’agit du lieu de travail. Vous vous êtes donné le rôle de toujours être là pour gérer les choses pour votre enfant. Cela empire, car votre jeune adulte est mal équipé pour gérer les tâches de base de la vie ».

Si vous êtes un nouveau parent, sachez il est important d’aider votre enfant là où vous le pouvez, mais si vous souhaitez qu’il développe ses propres aptitudes à la vie courante, n’en faites pas trop! Si vous avez déjà pris cette habitude, il est important de comprendre que cela pourrait entraver ce que vous essayez de faire.

Vous reconnaissez-vous dans ce style de parents? Pensez-vous que vous changerez vos réflexes, après cette lecture?

Partager sur Facebook
126 126 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: TipHero
Crédit Photo: Adobe Stock