Selon la science, 2 activités extra-scolaires rendent les enfants « plus intelligents »

En tout cas, cela les aide à développer des compétences qui leur servent dans leurs études!

Trucs et Bricolages
Trucs et Bricolages
Publié il y a 5 mois
Selon la science, 2 activités extra-scolaires rendent les enfants « plus intelligents »
Adobe Stock

Si l’école joue évidemment un rôle important dans le développement intellectuel des enfants, les activités pratiquées en dehors de ses murs ont aussi leur influence. On pense entre autre au sport et aux arts.

Plusieurs parents cherche les meilleurs activités à proposer à leurs enfants pour les aider à s’épanouir intellectuellement en dehors des heures de classe. Et il s’avère que deux activités seraient à privilégier pour cela.

D’après des chercheurs  qui ont étudié le cerveau de 500 enfants, deux loisirs  en particulier « sont associés à une capacité cognitive améliorée ». Les jeunes qui les pratiquent aurait une meilleure  mémoire, une meilleure capacité à penser et aussi, à apprendre.

Le  sport et  la lecture seraient les ingrédients d’un bon développement intellectuel chez l’enfant

L’activité physique multiplie les défis cognitifs auxquels les enfants sont confrontés et cela augmente les occasion de développer lesur motricité.

« De nouvelles connexions entre les neurones sont ainsi fabriquées, certaines zones cérébrales nécessaires à la pratique du sport en question augmentent de volume, et le cerveau est finalement amélioré », on affirmé les chercheurs, qui nomment ce phénomène “plasticité cérébrale”.

La structure d’une activité physique  augmente l’efficacité de l’apprentissage, qui est orienté vers la quête de performance et d’excellence. Pendant ce parcours sportif, les enfants sont  guidés, mis à jour sur leurs qualités et lacunes et ils ont  la latitude nécessaire pour s’améliorer.

La lecture, pour sa part, demande  une créativité et une concentration vocale, visuelle, auditive et imaginaire; cela améliore considérablement les fonctions cognitives. 

Une autre étude, issue de l’université de Cambridge, a préalablement  démontré que la lecture, en tant que passe-temps, favorise la performance lors d’évaluation cognitive.

Les enfants qui lisent pour le plaisir sont meilleurs dans l’apprentissage verbal, la mémoire, le développement de la parole et la réussite scolaire.

 « La lecture est liée à d’importants facteurs de développement chez les enfants, améliorant leur cognition, leur santé mentale et leur structure cérébrale », y affirme-t-on.

Articles recommandés:

Source: Demotivateur