Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

Selon les psychologues, vous devriez laisser vos enfants s'ennuyer cet été

Selon les psychologues, vous devriez laisser vos enfants s'ennuyer cet été
2.2k
Partages
Partager sur Facebook

Êtes-vous ce genre de parent, qui craint que les enfants s’ennuient trop pendant les vacances estivales? Vous creusez-vous la tête pour leur organiser des activités, pour leur inventer des ateliers de cuisine, de bricolage. Les inscrivez-vous à des camps de sports ou à toutes autres activités structurées?

Il existe en effet beaucoup d’activités et de services de garde estivaux et vous pourriez être tentés d’y inscrire votre marmaille.

Mais vous ne devriez pas trop en faire!

En effet, des psychologues et des experts en développement de l'enfant affirment qu'il n’est pas utile de surcharger les enfants pendant l’été. Car au final, cela pourrait empêcher les enfants de découvrir ce qui les intéresse vraiment.

«Votre rôle en tant que parent est de préparer les enfants à prendre leur place dans la société. Être adulte, c'est occuper votre temps de loisir de manière à vous rendre heureux. Si les parents passent tout leur temps à occuper les temps libres de leur enfant, ceux-ci n'apprendront jamais à le faire eux-mêmes », a expliqué Lyn Fry, psychologue pour enfants qui est spécialisée dans l’éducation, à Londres. 

Adobe

Madame Fry n'est pas la seule professionnelle à vanter les avantages de l'ennui. Teresa Belton, professeure invitée à l'Université d'East Anglia et spécialisée dans le lien entre l'ennui et l'imagination, a dit à la BBC que l'ennui était essentiel au développement d'un stimulus interne, qui permet ensuite une véritable créativité.

Même si la capacité d’ennui a pu diminuer avec toutes les attractions causées par Internet, les experts réfléchissent à l’importance de ne rien faire depuis des décennies.

Adobe

En 1993, le psychanalyste Adam Phillips écrivait que « la capacité de s'ennuyer peut être une réussite du développement de l’enfant » . 

Dans son livre On Kissing, Tickling, and S'ennuyer: Essais psychanalytiques sur la vie non examinée, il a déclaré que « L'ennui est une occasion de contempler la vie plutôt que de la traverser à la hâte.»

«L’une des demandes les plus oppressives des adultes est que l’enfant soit intéressé, plutôt que de prendre le temps de trouver ce qui l’intéresse. L’ennui fait partie intégrante du processus de prise de temps », a-t-il expliqué.

«Il n’y a aucun problème à s’ennuyer», prétend Lyn Fry. «Ce n’est pas un péché, non? Je pense que les enfants doivent apprendre à s'ennuyer pour se motiver à faire avancer les choses. S'ennuyer est un moyen de rendre les enfants autonomes ».

Adobe

La même théorie a été avancée en 1930 par le philosophe Bertrand Russell. Il a consacré un chapitre de son livre La conquête du bonheur à la valeur possible de l’ennui. Il affirme que « L'imagination et la capacité de faire face à l'ennui doivent être apprises dès l’enfance ».

«Un enfant se développe mieux quand, comme une jeune plante, il reste tranquille dans le même sol. Trop de voyages, une trop grande variété d'impressions ne sont pas bons pour les jeunes et les rendent incapables, à mesure qu'ils grandissent, de supporter une monotonie féconde », conclut-il.

Alors cet été, vérifiez toutes ces théories scientifiques. Ne culpabilisez pas si votre enfant s’ennuie un peu. Dites-vous que vous l’aidez à grandir sainement!

Source: Quartz
Crédit Photo: Adobe Stock

Nos plus populaires ...