Trucs et Astuces : Selon une étude, une trop grande exposition aux écrans modifie le cerveau des enfants
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Selon une étude, une trop grande exposition aux écrans modifie le cerveau des enfants

Il faudra d'autres recherches pour savoir si c'est négatif ou non

Publié le par Trucs et Bricolages dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
27 27 Partages

Cela ne fait pas si longtemps que l’humain parle « d’écrans » et de leurs impacts sur la santé mentale ou physique. Les enfants d’aujourd’hui forment la première génération étant née pratiquement devant l’écran et qui grandira en scrutant et tapotant de plus en plus les tablettes, téléphones, etc.  Certaines personnes prennent la question avec légèreté, se disant qu’il faut vivre avec son temps alors que d’autres sont fortement inquiets des conséquences négatives possiblement liées à l’utilisation de ces écrans. Au fil du temps, les recherches scientifiques se multiplieront.

Source: Adobe Stock

Pour le moment, une récente étude des Instituts nationaux américains de la santé (NIH), une trop grande exposition aux écrans modifierait le cerveau des enfants.

Cette recherche, effectuée par les Instituts nationaux américains de la santé (NIH) sur 4500 enfants de neuf et dix ans, révèle que les enfants qui passent plus de  7 heures par jour devant des écrans auraient un cerveau différent des autres.

C’est grâce à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) que les  scientifiques ont pu constater que le cortex - la couche qui traite les informations envoyées au cerveau - de ces enfants s’amincissait prématurément.

Source: Adobe Stock

À CBS News, la docteure Gaya Dowling a affirmé que «Cet amenuisement est considéré comme un processus de vieillissement».

Cependant, il ne faut pas paniquer tout de suite. «Nous ne savons cependant pas si cela est causé par le temps passé devant les écrans. Nous ne savons pas si cela est une mauvaise chose. Et cela ne sera pas le cas tant qu'un suivi au long cours ne sera pas fait et que des résultats prouvant des évolutions ne seront pas mis en avant», a nuancé la scientifique.

Parmi les autres conséquences du temps passé devant les écrans, on note le déficit de langage et des capacités intellectuelles plus faibles.

Ces symptômes pourraient apparaitre dès qu’un enfant passe plus de deux heures sur un écran.

Source: Adobe Stock

On explique la dépendance aux écrans par la dopamine, l’hormone du plaisir.  Ce qui favoriserait l'obésité, les troubles de la vision et les troubles psychologiques.

Comme dans toute chose, la modération a donc sûrement meilleur goût!

Partager sur Facebook
27 27 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: TVA
Crédit Photo: Adobe Stock