Trucs et Astuces : Un Canadien veut protéger les oiseaux des attaques des chats
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Un Canadien veut protéger les oiseaux des attaques des chats

Sa solution est assez simple!

Publié le par Trucs et Bricolages dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
155 155 Partages

Un biologiste de l'Université du Nord de la Colombie-Britannique (UNBC) pense avoir trouvé une façon efficace d'aider les oiseaux à échapper à certains de leurs grands prédateurs. Les chats domestiques tueraient en effet entre 100 millions et 350 millions d’oiseaux au Canada annuellement. Dans  le sud du pays, là où les chats en plus grande concentration, cela représente entre 2,5 et 7 % de la population d’oiseaux.

Difficile d’aller contre l’instinct primaire d’un animal. Mais si on alertait les proies?

L’idée du professeur Ken Otter pour réduire les décès chez les volatiles? Mettre un collier coloré autour du cou des chats afin de  les rendre plus visibles. Une idée assez simple!

« C’est une solution logique parce que les oiseaux voient très bien les couleurs, mieux que nous, en fait », affirme le professeur Otter, qui mène en ce moment une recherche à Prince George pour vérifier l’efficacité de cette méthode.

Pour son étude, le scientifique fait appel à la collaboration des propriétaires de chats de Prince George.

« Nous voudrions que les propriétaires tiennent un registre sur les allées et venues de leur chat, et qu’ils indiquent chaque capture de proie, dit le professeur. Certaines semaines, nous demanderons aux participants de lui mettre un collier multicolore et d’observer s’il leur ramène alors moins de proies. »

Le professeur Otter mentionne que le collier n'aura aucun effet sur la capture des rongeurs, comme les rats et les souris qui sont moins menacés que les oiseaux et qui ne distinguent en général pas bien, le vert et le rouge.

« L'une des raisons pour lesquelles les chats ont été domestiqués, c’était pour maintenir à un niveau raisonnable les populations de rongeurs », explique-t-il.

La recherche de Ken Otter est financée par l’UNBC, la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA), des vétérinaires et le Service canadien de la faune.

Si ce genre de collier venait sur le marché, est-ce que vous vous en procureriez un pour votre ami féiin? Est-ce important pour vous de préserver les populations d’oiseaux?

Partager sur Facebook
155 155 Partages
Sauvegarder sur Pinterest