Un coup d’œil dans le bol après être allé à la toilette vous en dira long sur votre état de santé!

369424 Vues
369424
Un coup d’œil dans le bol après être allé à la toilette vous en dira long sur votre état de santé!
6317
Partages
/ /

Même si ce n’est pas le sujet le plus sympathique à aborder, permettez-moi une question bien indiscrète : comment vont vos selles?

C’est que la texture et la couleur de nos selles ne sont pas sans conséquence : molles, dures, en boules, en boudins, chaque déjection révèle votre état de santé!

Comprendre ce que vous voyez après être allé à la toilette vous permettra de constater rapidement qu’il y a un problème!

Les selles sont normalement composées de 75 % d’eau et de 25 % de matière solide. Dans la matière solide, on retrouve entre autres des bactéries, des fibres, de la cellulose et du cholestérol! Comme ça prend entre 18 et 72 heures à digérer vos aliments et à les transformer en selles, l’apparence des excréments change énormément d’une élimination à l’autre.

L’échelle de Bristol permet de classifier les selles en 7 catégories : l’idéal est d’avoir des selles de type 4 ou 5.

Selles de type 1 – Selles petites, dures, et en morceaux
Ces selles contiennent peu d’êtres vivants, puisqu’il y a peu de bactéries pour retenir l’eau. Les morceaux sont durs et abrasifs, ils sont douloureux à passer. Elles sont typiques après un traitement d’antibiotiques et pour les personnes qui consomment une diète faible en fibres et en glucides.

Selles de type 2 – Selles en forme de saucisse avec des morceaux
Ce type de selle est inquiétant : premièrement, elles font vraiment mal quand elles passent et risquent d’entrainer des blessures internes et externes. Mais le plus inquiétant, c’est que pour atteindre ce format, les selles doivent rester dans le côlon durant plusieurs semaines au lieu des 72 heures normales. Crampes, syndrome du côlon irritable, obstruction de l’intestin font partie des risques. Il ne FAUT PAS prendre de fibres dans ce cas, parce que les fibres gonflent et que l’intestin est déjà plein à son maximum! N’hésitez pas à consulter un médecin si ça produit régulièrement.

Selles de type 3 – Selles en forme de saucisse avec une surface craquelée
Proches du type 2, ces selles sont proches de la constipation et sont souvent un signe de côlon irritable. Les risques de lacérations et de complications sont moins grands qu’avec le type 2, mais demeurent réels. Ici aussi, une consultation médicale s’impose si c’est le type que vous obtenez régulièrement quand vous allez à la toilette.

Selles de type 4 – Selles en forme de saucisse, lisses et molles
C’est le type normal pour quelqu’un qui va à la selle tous les jours. Aucun problème à signaler!

Selles de type 5 – Selles avec des morceaux mous aux bords bien définis
Le type 5 est considéré comme idéal! C’est ce qu’on obtient quand on va à la selle 2 à 3 fois par jour.

Selles de type 6 – Selles pâteuses avec des bords irréguliers
Cette forme est proche de l’inconfort à plusieurs égards. Proche de la diarrhée, il peut être difficile de se retenir plus de quelques minutes. Première, ces selles sont salissantes et quand vous vous essuyez vous avez l’impression de les étendre au lieu de vous nettoyer! Pensez à bien laver toute la région sinon des bactéries pourraient remonter par le canal urinaire et provoquer une infection. Le stress, une pression artérielle élevée ou la consommation de nourriture épicée ou très liquide peuvent être à l’origine de cette situation. Si c’est occasionnel, surveillez votre alimentation. Si c’est fréquent, consultez un médecin.

Selles de type 7 – Selles aqueuses sans morceau solide
On connaît tous la diarrhée : souvent associée à la gastro et aux virus qui s’attaquent aux intestins, on la soigne comme on peut! Mais si vous n’êtes pas malade, si vous n’avez aucune explication logique, consultez un médecin.

La couleur des selles est également importante! 

Brunes : elles sont brunes à cause de la bile produite par le foie.

Vertes : elles sont vertes probablement à cause de ce que vous avez mangé (laitues, épinards, etc.), mais c’est peut-être parce que vos selles restent trop longtemps dans votre intestin.

Jaunes : des selles jaunes indiquent la présence de gras mal absorbé par l’intestin. Ceux qui souffrent de la maladie céliaque ont souvent les selles jaunes.

Noires : Souvent dues à la présence en excès de fer, il y a peut-être du sang dans vos selles, même si vous n’en voyez pas. Consultez un médecin si c’est la couleur « normale » de vos selles.

Blanches : si vos selles ont une couleur blanchâtre, consultez un médecin : cela peut être une indication d’un blocage intestinal qui doit être diagnostiqué par un professionnel de la santé.

Rouges : s’il y a du rouge dans vos selles, c’est qu’il y a du sang. Consultez un médecin rapidement, ça pourrait être grave.

  Partager sur Facebook