Un faux site Airbnb vise à informer les Russes sur la guerre en Ukraine

Une façon de lutter contre la censure du gouvernement russe

Trucs et Bricolages

Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février dernier, plusieurs compagnies occidentales ont boycotté la Russie. Entre autres, les sites de réservation de locations comme Airbnb et Booking. 

Cela a inspiré l’agence publicitaire Bickerstaff.734, qui a crée un faux site de voyage pour partager les « meilleures destinations touristiques d’Ukraine » via des photos de la guerre. 

Une campagne de sensibilisation créative, qui ne peut nous laisser indifférents.

On sait que cette guerre est extrêmement médiatisée, sauf en Russie… Là-bas, le journalisme est hautement contrôlé et censuré.

À cause de ce contrôle de la presse par le gouvernement, la majorité des Russes ignorent ou sous-estiment l’importance de la guerre  en Ukraine. L’agence de Kiev s’est donc lancée dans la création d’une fausse campagne touristique afin de montrer la réalité à la population russe.

Le site Internet RusMir ressemble énormément à Airbnb et il a été conçu avec le soutien de l’Agence d’État pour le développement du tourisme d’Ukraine (SATD). 

rusmir.com

On peut y voir plusieurs annonces dotées de titres racoleurs, qui chapeautent des photos qui montrent par exemple des appartements détruits par les bombardements dont les trous offrent une vue imprenable sur Bucha ou encore Kiev.

Quand on clique sur le bouton « Réserver », un message d’avertissement explique que le propriétaire est indisponible et l’internaute est redirigé vers un compte bot Telegram qui transmet  des informations sur la guerre.

L’opération  choc qui vise à lutter contre la désinformation, tout en soulevant  une fois de plus le poids capital d’internet et des réseaux sociaux en ce qui a trait aux  guerres modernes. 

rusmir.com

Pour en voir plus, consultez le site rusmir.com.

rusmir.com
rusmir.com
rusmir.com
rusmir.com
rusmir.com