Un homme a guéri sa dépendance au Pepsi grâce à l’hypnose

Il a bu 30 canettes par jour pendant 20 ans!

Trucs et Bricolages

Andy Currie, un Britannique qui réside au nord du Pays de Galles, a été au prise avec une grosse dépendance pendant 20 ans. Sur cette période, il aurait consommé 219 000 canettes! Cela représente une dépense de 8 000 € ( 11 200$ CAD) annuellement!

Andy a 41 ans et il est « tombé dans le Pepsi » pendant sa vingtaine.

« J’ai toujours aimé le goût d’un Pepsi froid.  Rien n’était comparable et je suis devenu accro. Je travaille de nuit et j’ai toujours aimé avoir une montée de sucre pour me permettre de continuer. Je consommais quatre ou cinq bouteilles de deux litres de Pepsi par jour. Comme je travaille dans un supermarché, je pouvais l’acheter directement après le travail et l’emporter à la maison », a-t-il confié à Mirror.

« Cela m’a coûté une fortune, pour être honnête. J’aurais pu acheter une voiture chaque année pour le même montant que je dépensais en Pepsi. Dès que je me réveillais, j’allais au frigo et me versais un grand verre de Pepsi et je continuais à vivre ma journée. Je me souviens d’être allé à des mariages et à des anniversaires, et alors que les autres personnes buvaient une coupe de champagne, je portais un toast avec une canette de boisson gazeuse. »

Comme la plupart de dépendance, celle d’Andy était nocive pour la santé.

Ayant atteint le poids de  120 kilos et inquiet des avertissements des médecins qui lui prédisaient un diabète, l’homme s’est mis à l’exercice et à suivi un régime. Il a perdu 12 kilos, mais je pouvais s’empêcher de boire sa boisson gazeuse préférée.

Il a donc décidé de contacter David Kilmurry, un thérapeute et hypnotiseur de Londres, qui lui a diagnostiqué une néophobie alimentaire.

« J’ai été horrifié par la révélation d’Andy, qui buvait 10 litres de Pepsi par jour. C’était de loin la pire dépendance au sucre dont j’avais jamais entendu parler. Résigné à la dépendance, Andy était en surpoids, anxieux et avait du mal à sortir ses mots tant il était essoufflé », a expliqué le thérapeute.

« Ce type de dépendance est très dangereux et exerce une pression énorme sur vos organes vitaux. Andy était prédiabétique et devait changer rapidement son alimentation avant que les maladies cardiaques et un éventuel cancer du pancréas ne l’emportent. C’est devenu un poison et une béquille pour lui. Depuis que je travaille avec lui, je suis ravi de le voir boire de l’eau et des boissons saines »,  a-t-il ajouté.

Andy Currie

En un mois seulement, Andy a perdu 6 kilos de plus.

« David m’a rencontré en ligne et m’a hypnotisé pendant environ 40 minutes. Je ne sais pas ce qu’il a dit, mais après, je n’avais plus envie de boire. J’ai encore deux canettes de Pepsi dans mon frigo, que j’allais prendre avant la séance, mais je n’ai pas eu le temps. Je n’y ai pas touché depuis un mois et je ne compte pas le faire. Je préfère l’eau maintenant », a confié l’ex « pepsicooloque ».