Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

Un jeune Breton a inventé un accessoire de clavier pour les élèves dyslexiques et dyspraxiques

Un jeune Breton a inventé un accessoire de clavier pour les élèves dyslexiques et dyspraxiques
0
Partages
Partager sur Facebook

Ryann Dubois est un adolescent de 16 ans qui habite en Bretagne ( France). Désirant aider des jeunes aux prises avec des troubles d’apprentissage tels que la dyslexie et la dysplasie, il a inventé un clavier spécial qui a retenu l’intérêt de bien des gens, même à l’international.

Ryann étudie en classe de seconde générale et technologique au lycée Chaptal de Saint-Brieuc. Il a créé et commercialisé un outil pour clavier d’ordinateur, destiné aux enfants qualifiés de « DYS » (soit aux prises avec la dysorthographie, la dyslexie et la dyspraxie, par exemple).

Pour ces enfants,  écrire peut être une vraie souffrance.L’exercice est plus long pour eux que pour les autres jeunes et ils utilisent donc souvent des ordinateur pour prendre des notes.

Mais avoir accès à un ordinateur portable en classe ne règle pas tous les problèmes. Écrire sur un clavier à la même vitesse que le cours se déroule peut constituer un autre défi.

Ryann est lui-même concerné  par l’un de ces troubles et il a consulté plusieurs spécialistes. Il en est venue à utiliser un  apprentissage du clavier avec un code couleur, une technique recommandée par plusieurs ergothérapeutes.

Actuellement, on ne retrouve pas de clavier affichant ce code couleur dans les magasins. Les gens doivent apposer eux-même les couleurs sur un clavier standard.

C’est pourquoi l’adolescent à eu l’idée de proposer un nouvel outil adapté aux ordinateurs. 

« Avec les plaques de lettres que j'ai créées, on apprend plus vite à écrire sur un ordinateur sans presque regarder les touches. Avec les couleurs, l'œil, le cerveau et les doigts ne font plus qu'un. Les couleurs permettent à l'œil d'apprendre à localiser plus vite la lettre que l'on cherche. A cela, il faut ajouter que les couleurs sont placées dans une diagonale, et une couleur par zone d'intervention du même doigt », a expliqué le jeune homme.

Au début, c’est pour son usage personnel que Ryann a fabriqué des étiquettes autocollantes à découper et à coller sur son clavier.

Il a ensuite pensé à un équipement plus maniable et durable, dont il garde secret pour le moment le processus de fabrication, car un dossier est en cours de dépôt à l’Institut national de la propriété intellectuelle.

Il a ainsi créé sa micro-entreprise, R2DTooldys et y vend son produit pour 10 € seulement, via Facebook et Instagram.

Son invention suscite l’intérêt de plusieurs personnes et il reçoit des encouragements et des commandent d’un peu partout, dont du Canada et de la Belgique.

L’adolescent et ses parents sont très heureux de recevoir des commentaires de la part de parents d’enfant « DYS » qui sont emballé par son procédé.

Le jeune Ryann a déjà trouvé sa voie. En bon geek, il a installé son propre laboratoire dans sa chambre, où se trouve une  imprimante 3D.

Ryann créé de plus des logiciels pour la famille. « C’est un vrai bonheur de le voir heureux dans un domaine qui lui plaît avec maintenant un pied dans le monde de la micro-entreprise », on mentionné ses parents.

On souhaite beaucoup de succès à cet ingénieux entrepreneur, qui aide des familles de partout!

Pour commander ou contacter Ryann, on le rejoint par Facebook  ou Instagram.

Source: La presse d'Armor · Crédit Photo: Instagram - r2dtooldys •

Nos plus populaires ...