Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

Un médecin mène une expérience pour montrer comment le port de masques affecte notre corps

Un médecin mène une expérience pour montrer comment le port de masques affecte notre corps
0
Partages
Partager sur Facebook

La Dre Megan Hall dit avoir entendu des gens se plaindre, au travail et en ligne, de ne pas pouvoir respirer avec un masque ou de ne pas vouloir en porter parce que leur taux d'oxygène baissait alors considérablement.

Elle a donc mis cette théorie à l'épreuve.

Porter un masque lorsqu’on est en déplacement ou dans un lieu public intérieur, est devenu la norme un peu partout. Qu’on fasse l’épicerie, qu’on voit le docteur ou qu’on se fasse couper les cheveux, en cette période marquée par la COVID-19, on porte le masque.

Cependant, ce n'est pas parce que les masques sont fortement préconisés que tout le monde veut en porter un. En fait, beaucoup de gens se plaignent de ne pas pouvoir respirer à travers un couvre-visage et maintiennent que leur taux d’oxygène est probablement plus attaqué que s’ils contractaient le virus.

Pratiquement tout le monde pense que le port du masque est plutôt inconfortable et rend la respiration plus ardue. Toutefois, peu de gens ont réellement fait d'expériences pour savoir si cet accessoire affecte vraiment nos niveaux d'oxygène.

C’est pourquoi un médecin du nom de Megan Hall a voulu vérifier si le port du masque affectait la fréquence cardiaque et les niveaux d'oxygène des gens. Elle a décidé de revêtir quatre masques différents pendant cinq minutes chacun, pour voir si c'était vrai.

Ce n’est pas le cas. Ce que la Dre Hall a découvert, c'est que  ses enregistrements se sont révélés presque identiques.

Voici ses résultats:

Sans masque: oxygène: 98% -  fréquence cardiaque: 64

Masque chirurgical: oxygène: 98% -  fréquence cardiaque: 68

Masque N95: oxygène: 99% -  fréquence cardiaque: 69

Masque chirurgical N95 plus: oxygène: 99% -  fréquence cardiaque: 69

Dans sa publication, que l'on peut voir sur Facebook, elle écrit ceci:

Il n'y a aucun changement significatif de ma saturation en oxygène (ou HR) dans aucun scénario. Bien que cela soit peut-être gênant pour certains, vous pouvez toujours respirer.

En tant que médecin, je vous exhorte et vous demande de bien vouloir porter un masque pour vous protéger et protéger ceux qui ne peuvent pas le porter en toute sécurité (beaucoup de mes patients car ils ont moins de 2 ans). Sauf si vous êtes face contre terre avec un genou sur le cou, je suis convaincu que vous pouvez encore respirer.

La Dre Hall a ensuite publié un article sur son expérience sur Facebook, qui a été partagé plus de 40 000 fois jusqu'à ce jour. Elle dit qu'elle ne recherchait pas la renommée virale, mais qu’elle essayait simplement d'aider ses amis et sa famille.

Source: TipHero · Crédit Photo: Facebook - SickOfTheSlant

Nos plus populaires ...