Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

Un truc tout simple pour gérer l'anxiété de séparation d'un enfant

Un truc tout simple pour gérer l'anxiété de séparation d'un enfant
0
Partages
Partager sur Facebook

La rentrée scolaire approche et en plus cette année, avec la COVID-19, elle risque d'être stressante pour plusieurs enfants et même, leurs parents.

Or, il  n’y a rien de plus déchirant et culpabilisant pour un parent que de voir son enfant partir pour l’école ou pour la garderie à reculons, la mort dans l’âme! Nous voulons tous et toutes que notre enfant passe des journées agréables en classe et dans la cour de l’école.

Cependant, il est impossible de toujours préserver nos petits trésors du stress relié à la vie scolaire ou au quotidien de la garderie.  Surtout lorsqu’ils commencent leur scolarité, ou changent de local et d'éducatrice.  La maternelle peut être aussi anxiogène... quitter la garderie ou la maison, être entourés de nouveaux « amis », prendre l’autobus… Pas facile!

Pour aider son petit garçon, une mère a trouvé un truc facile, qui lui montre qu’elle resterait toujours  près de son coeur. Elle a partagé son astuce sur les réseaux sociaux et de nombreux internautes ont été épatés par son idée.

Voici ce qu’elle a écrit:

« Mon petit bébé a passé sa première journée complète à l’école aujourd’hui, après y avoir passé plusieurs matinées d’affilée. J’ai aussitôt vu ce matin qu’il était un peu bouleversé. La semaine dernière, il m’a dit que lors de sa première matinée à l’école, il avait beaucoup pleuré, car je lui avais manqué.

On a donc discuté et nous avons alors eu l’idée d’avoir chacun un cœur qui pourrait envoyer un câlin à l’autre si jamais on appuyait dessus. Et ça a totalement marché ! »

La mère a dessiné un cœur sur sa propre main et sur celle de son enfant  ainsi qu’un coeur « de secours » sur son bras, au cas où celui sur sa main s’effacerait. 

Pinterest

Mère et  fils ont « chargé » la batterie de leurs cœurs en se tenant la main le temps du trajet pour aller à l’école. Le soir, quand elle est allée le chercher à l’école elle lui demandé s’il avait reçu ses câlins dans la journée et l’enfant tout heureux a répondu que oui! I

Il a ajouté : « J’ai appuyé dessus très longtemps maman, mais je n’ai pas pleuré ! » Sa mère l’a assuré que c’était le gros câlin qu’elle avait ressenti pendant la journée. Elle a demandé à son fils s’il avait senti celui qu’elle lui avait envoyé en retour et le petit garçon a répondu par l’affirmative. 

La maman était tout heureuse et plus confiante pour les autres journées d’école à venir!

Cette maman est une fine psychologue et fort à parier que de nombreux parents, une fois mis au courant de son truc, ont fait la même chose avec leurs petits écoliers un peu apeurés!

On peut aussi acheter des tatouages temporaires en forme de coeur, pour ajouter du plaisir à la démarche.

Comme quoi il ne suffit pas de grand-chose parfois, pour soulager de grandes craintes de petits enfants!

Unsplash

Source: Parole de mamans · Crédit Photo: Adobe Stock

Nos plus populaires ...