Une maman met les gens en garde au sujet des dangers liés au pop-corn

Son fils a subit des répercussions importantes suite à leur soirée télé...

Trucs et Bricolages

Nombreux sont les parents qui aiment organiser des soirées télé à la maison avec leurs enfants. Et le compagnon populaire pour ce genre de moments demeure le maïs soufflé.

Mais l’expérience c’est avérée douloureuse pour  Nicole et Jake Goddard et surtout, pour leur enfant.

La maman de Nash, qui habite au Colorado a raconté leur expérience à Fox News. «Nous regardions tous un film et mangions du pop-corn, ce qui est un événement très fréquent le week-end chez nous. Je n'ai pas hésité à donner du pop-corn à Nash. Nash a eu un petit épisode d'étouffement mais allait bien. Nous n'avons rien vu sortir alors nous avons supposé qu'il l'avait avalé. Il semblait tout à fait bien et a continué à regarder le film.

Il a commencé à faire un bruit de bâillonnement et Jake a sauté très vite pour l'attraper. Il se préparait à faire le Heimlich sur lui, puis Nash a pris une inspiration ».

Le petit garçon respirait normalement et ses parents ont supposé qu'il allait bien.

Ils avaient tord.

Nicole a partagé un avertissement sur Facebook  concernant le pop-corn. Sa publication a été vue plus d'un million de fois.

La maman a expliqué: «Il semblait tout à fait bien et a continué à regarder le film. La seule chose que nous avons observée était une toux qu'il a développée après l'épisode. 

Les parents pensaient qu'il s'agissait peut-être d'un rhume qui avait récemment traversé leur famille.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là…

« Lundi est arrivé et j'ai remarqué que Nash avait chaud et qu'il était super difficile. Il avait de la fièvre alors je lui ai donné Motrin et je l'ai mis au lit », a raconté la maman.

Elle a ensuite remarqué une respiration laborieuse alors qu'elle passait la nuit à ses côtés. Elle a appelé son pédiatre qui lui a dit de l'emmener immédiatement à l'hôpital.

Après quelques tests, Nash a été admis à l'hôpital et a dû subir une intervention chirurgicale.

« Il y avait tellement d'inflammation qu'il a commencé à développer une pneumonie dans son poumon gauche », a déclaré Nicole.

Les médecins ont trouvé six morceaux de pop-corn incrustés dans les poumons de Nash. Le corps les avait reconnus comme une substance étrangère et avait commencé à les combattre comme une infection. L'inflammation a provoqué une pneumonie. Ses poumons étaient si gonflés que le médecin a voulu faire une deuxième procédure pour s'assurer que tous les morceaux avaient été retirés.

« Le docteur nous a rencontrés quand c'était fini et a dit que la procédure avait réussi et qu'il avait sorti le dernier morceau. Nash était une rock star et a bien récupéré. Nous sommes tellement reconnaissants que notre petit homme s’en soit bien sorti. Tout cela à cause du pop-corn, qui est régulièrement consommé chez nous ».

La vigilance parentale est donc de mise… Cette collation délicieuse comporte ses risques!

Articles recommandés: