Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

Une mère canadienne exhorte les parents à insister pour que leurs ados s'habillent suffisamment par temps froid

Une mère canadienne exhorte les parents à insister pour que leurs ados s'habillent suffisamment par temps froid
0
Partages
Partager sur Facebook

Comme tous les parents d'adolescents, Connie Gagan harcelait sa fille de 16 ans pour qu'elle s'habille correctement avant de sortir dans le froid.

Mais les ados ont tendance à ne pas écouter leurs parents, n’est-ce pas?

La semaine dernière, l'adolescente de Spruce Grove, en Alberta, a souffert d'engelures atroces aux mains après avoir marché 45 minutes à –25 °C sans porter de gants. Sa mère a est passée par les médias sociaux pour rappeler aux autres parents l'importance de continuer à se battre pour que leurs jeunes s’habillent assez chaudement.

« Nous devons simplement continuer d’essayer » , a déclaré Connie Gagan. « Nous nous frappons la tête contre le mur de briques, encore et encore et encore. Le message ne passe pas toujours, mais parfois, oui ».

Vendredi dernier, sa fille a terminé un examen tôt et a décidé de ne pas attendre une heure pour son bus. Elle est donc chez elle, portant son sac à mains nues.

Sa mère a raconté que, lorsque sa fille est rentrée à la maison, la douleur causée par ses engelures s'est déclenchée.

Elle était au travail quand l’adolescente lui a téléphoné, « hystérique », à cause de l’énorme douleur que l’on ressent quand les mains commencent à dégeler.

« Elle pleurait, "ça fait juste mal à maman, ça fait juste si mal, maman', et c'est très difficile en tant que parent de voir votre enfant vivre ce genre de douleur. C'était dur », a confié la maman.

La fille et sa mère se sont immédiatement rendues chez un médecin et ont reçu pour instruction de tremper les mains de la jeune fille dans de l'eau fraîche et tiède.

Le lendemain matin, des cloques s'étaient formées. Connie et sa fille se sont alors dirigés vers les urgences de l'hôpital.

L'adolescente allait mieux mercredi, bien qu'elle souffre toujours de problèmes de douleur et de mobilité dans sa main droite, a déclaré Connie.

« Nous avons cessé d'avoir de nouvelles ampoules, mais les ampoules existantes continuent de croître, nous n'avons donc pas fini avec celles-ci. Maintenant, nous avons affaire au risque d’infection », a-t-elle dit.

Selon le Dr Raj Bhardwaj, médecin des urgences de Calgary, les mauvais cas d'engelures peuvent avoir de graves conséquences.

« Cela gèle les tissus et lorsqu'ils se réchauffent, ils se rompent. Donc, cela peut blesser les nerfs,  peut endommager les vaisseaux sanguins. Cela peut endommager les tissus, voire geler vos os », a-t-il déclaré. 

Le médecin a expliqué que, dans les engelures, la peau exposée va d'abord devenir froide et rouge et peut ensuite devenir engourdie.

« C'est en fait à ce moment que la mauvaise gelure commence à s’installer. Elle peut en fait devenir pâle et dure, littéralement comme une peau gelée et cireuse. À mesure qu'elle se réchauffe, si elle vous donne des cloques, c'est une mauvaise chose », a-t-il affirmé.

D’après ce médecin, les ampoules sont un signal pour se rendre directement aux urgences.

Le Dr Bhardwaj, en cas d’engelures, il faut éviter de frotter la peau, car cela peut endommager les tissus gelés. Il ne faut pas réchauffer les doigts sur un source de chaleur, car l’engourdissement pourrait faire en sorte qu’on se brule sans le ressentir.

Le trempage des mains gelées dans de l'eau tiède - environ 37 °C - devrait aider,  selon lui.  « Ça va faire mal quand ça commence à dégeler, donc un peu d'ibuprofène peut aider ».

Connie Gagan espère que son histoire pourra réveiller les autres enfants et parents. Elle veut que les parents parlent à leurs enfants de l’importance de s'habiller convenablement pour le froid.

Elle a dit que cela avait été une lutte continue d'essayer d'amener sa fille à porter des gants, des mitaines ou un manteau en hiver, mais l'adolescente comprend maintenant que ne pas s'habiller par temps froid n'est pas un bon choix.

« Elle ne veut plus prendre cette mauvaise décision », a affirmé la maman.

« Elle essaie toujours d'être dure - elle est une adolescente, elle veut hausser les épaules comme si ce n'était pas grave, mais je le sais. Je sais que ça a été un réveil pour elle. »

Parents d’adolescents, est-ce que les vôtres acceptent de se vêtir adéquatement, selon la température… ou pas?

Source: CBC · Crédit Photo: Facebook - Connie Gagan

Nos plus populaires ...