Une nouvelle tendance discutable: se faire retirer le gras des joues

Une intervention irréversible…

Trucs et Bricolages

En matière de chirurgies esthétiques, on a tout vu ou presque au fil du temps. La tendance actuelle: « buccal fat removal », soit le retrait du gras des joues. Le therme médical est « bichectomie »

Cela consiste à retirer les boules de Bichat, qui sont des petits amas graisseux  sous les pommettes. L’objectif:  creuser les joues. 

Cela fait un moment que cette intervention existe, mais sa popularité a explosé récemment. Sur TikTok, le mot-clic #buccalfatremoval a été vu plus de 140 millions de fois.

Des internautes partagent en grand nombre les résultats de leur chirurgies et expliquent leur motivation.

D'autres montrent des photos de vedettes qui montrent le résultat sur des vedettes qui ont potentiellement subi la procédure, par exemple, Leah Michele.

Un selfie de la star, où elle parait avoir le visage plus sculpté que jamais, est devenu viral récemment.

Face à la popularité de ce procédé, plusieurs personnes tentent de sensibiliser les gens sur les effets que cette opération irréversibles peuvent avoir sur le long terme.

L’amas de graisse retiré ne se reformera jamais. Souvenons-nous que, si des joues rondes peuvent donner un air jeune, un visage plus carré pourra au contraire vieillir…

Samantha Pozza, infirmière en chirurgie esthétique qui  met en garde les personnes qui songent à subir cette intervention.

« Bien que les visages plus ronds soient généralement considérés comme plus jeunes et plus sains, cette chirurgie tendance est pratiquée dans le but de créer un visage plus mince et plus découpé comme celui que vous voyez sur les top-modèles. En tant qu'infirmière praticienne travaillant en chirurgie esthétique à Penn, j'ai vu de très bons résultats après cette chirurgie - TOUTEFOIS, seulement chez une quantité restreinte de patients. Il est important de comprendre que l'élimination des structures de soutien du visage comme le coussinet adipeux buccal peut avoir des effets à long terme, faisant paraître le visage plus âgé à mesure que notre visage continue de vieillir et que le support structurel n'est plus là. Ainsi, bien que cela puisse créer un look profilé et ciselé pour le moment, dans 5, 10 ou 20 ans, certains souhaiteront peut-être retrouver cette graisse buccale! À mon avis, ce n'est pas une bonne chirurgie pour la grande majorité des gens. Si un patient souhaite obtenir un remodelage du visage, cela peut être réalisé avec des procédures beaucoup moins invasives et sans chirurgies permanentes. »

C’est donc un pensez-y bien…

Articles recommandés: