Trucs et Astuces : Une sociologue affirme que les parents ont bel et bien un enfant chouchou!

Une sociologue affirme que les parents ont bel et bien un enfant chouchou!

Êtes-vous d'accord avec elle?

Publié le par Trucs et Bricolages dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
405 405 Partages

Si vous avez des frères ou des soeurs, il y a de fortes chances pour que vous pensiez (ou ayez pensé) que l’un d’entre eux (ou l’une d’entre elles) était le chouchou de vos parents. Évidemment, ces derniers vous ont toujours affirmé qu’ils n’avaient pas d’enfant préféré et probablement qu’ils en étaient convaincus.

Mais dans les faits, votre perception n’était peut-être pas fausse!

D’après la sociologue américaine Katherine Conger, les parents ont tous des préférences parmi les membres de leur progéniture!

Si vous êtes vous-même parent de plus d’un enfant, vous ne voulez probablement pas concevoir que cette affirmation est véridique. Non! Pas vous! Vous ne faites aucun favoritisme! Vous aimez tous vos enfants également!

source: Adobe Stock

Mais est-ce possible de ne pas avoir de préférences parmi nos enfants? La sociologue Katherine Conger affirme que non. Elle a mené une étude sur 384 fratries d’adolescents afin de déterminer si leurs parents avaient un chouchou. Les résultats de l’étude en question indiquent que 74% des mères et 70% des pères ont un enfant favori!

Selon vous, qui est généralement le chouchou? Le petit dernier, vous croyez? Ce n’est pas le cas. C’est en fait l’ainé des enfants qui est le plus choyé. De plus, globalement, les préférences suivraient l’ordre de naissance. Les derniers d’une longue fratrie vont déprimer en lisant ça…

D’autres paramètres entrent en ligne de compte en matière de favoritisme envers nos enfants: les parents favorisent également l’enfant qui leur ressemble le plus, que ce soit physiquement ou mentalement. 

source: Adobe Stock

Mais peu importe que vous correspondiez à ces critères ou non, selon Katherine Conger. « Chaque enfant a l'impression que son frère ou sa sœur s'en sort toujours mieux. En effet, qu'importe sur qui vous vous concentrez dans la fratrie, le cadet ou l'aîné pensera toujours qu'il n'est pas le préféré ».

Que pensez-vous de cette théorie? Croyez-vous que vos parents ont un chouchou dans la famille? Croyez-vous, après une profonde introspection, que vous préférez un de vos enfants? Ou vous refusez-vous même à envisager que cela soit possible? 

Il reste à voir si le favoritisme d'un parent envers un membre d'une fratrie a des conséquences notables chez les enfants. Le chouchou et les autres...

Partager sur Facebook
405 405 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: Glamour Paris
Crédit Photo: Adobe Stock