Veuillez appuyer sur la touche entrer ⏎ pour valider la recherche

Trucs et Astuces

Voici comment bien emballer votre épicerie, selon un professionnel du domaine

Voici comment bien emballer votre épicerie, selon un professionnel du domaine
0
Partages
Partager sur Facebook

Vous avez probablement déjà vécu ce genre de situation à l’épicerie… Vous déposez vos aliments sur le tapis roulant et le caissier les numérise. Les «bip» s’enfilent et les articles s’accumulent au bout du comptoir.

Les clients derrière vous s’impatientent, et par désir d’être poli et d’activer les choses, vous vous mettez à déposer vos achats dans les sacs.

Mais quand vous partez, vous vous rendez compte que les articles mal distribués rendent le transport des sacs difficiles.

Comment éviter cela?

Dwayne Campbell, un ancien employé de Hy-Vee et vainqueur du concours du meilleur sac de 2019 de la National Grocers Association, s’y connait en la matière.

En février 2019, ce résident de l’Iowa a battu 22 autres emballeurs de partout dans le monde, en emballant comme il se doit 35 articles en moins d'une minute. Il a été jugé sur sa vitesse, sa technique de distribution des articles dans les sacs et la répartition du poids (sa moyenne était de 11,5 livres). Et sur son attitude et son style.

Le meilleur conseil de ce champion? Traitez l’empaquetage de vos courses comme une construire une maison. «Lorsque vous construisez une maison, les premières choses qui montent sont les murs, alors je mets d'abord mes objets en boîte (céréales, détergent à lessive) dans le sac, comme base. Puis, les objets lourds - qui sont comme tous mes meubles - au centre », explique Campbell. 

Les « murs » gardent les pots de sauce tomate, les sacs de pommes ou de pommes de terre et les bouteilles de soda ou de jus à la verticale, ce qui les empêche de se renverser. Finalement, Dwayne recommande que tout ce qui est léger (ce qu’il assimile à «des décorations»), comme les épices, les éponges et le dentifrice, «monte à l’étage».

Le champion a des conseils à donner à monsieur et madame tout le monde, en ce qui a trait à l’emballage de leurs achats d’épicerie.

Commencez dès le chargement du panier

Dwayne Campbell suggère de repenser la manière dont vous placez les articles dans votre panier. Il faut diviser les articles selon leur poids, afin que les lourds soient d'abord transportés sur le tapis roulant. Pensez aux conserves, à la farine, au sucre, aux fruits plus gros comme les ananas ou la pastèque, à la nourriture pour chiens ou aux bouteilles de soda de 2 litres. 

Les articles plus légers, comme les craquelins, les biscuits les œufs et le pain (bref, tout ce qui peut être écrasé) devraient aller au-dessus.

«Si les articles lourds sont les premiers et que les articles les plus légers sont au-dessus d’eux, il est plus facile pour nous, commis, d’empiler ensuite les achats,» a expliqué l’emballeur.

Adobe Stock

Utilisez des sacs réutilisables

En travaillant en épicerie, Campbell a constaté une légère augmentation de l’utilisation de sacs réutilisables, qui ne sont pas seulement meilleurs pour l'environnement, mais aussi pour l’emballage des aliments.

«Premièrement, ils ne vont pas déchirer, et deuxièmement, vous pouvez y mettre plus d’articles et être plus efficace», a-t-il déclaré. 

Mais n’oubliez pas de les nettoyer régulièrement!

Adobe Stock

Mettre la viande en sac, mais pas les fruits et légumes

La viande pour sa part,  devrait être placée dans son propre sac pour l'empêcher de se gâter sur le chemin du retour. La garder séparée des autres aliments empêche également la contamination également. Toutefois, aucune séparation n'est nécessaire avec les fruits et légumes, car ils peuvent être mis en sac ensemble ou avec d'autres articles. En fait, des articles en boîte solides peuvent aider à soutenir et à protéger ces aliments fragiles.

Adobe Stock

Distribuez le poids

Chaque sac d'épicerie devrait peser à peu près le même poids, ce que vous devrez juger en fonction de la sensation et de l'aspect. Campbell dit que les produits d'épicerie les plus courants sont les produits en boîte et en conserve. Les articles de base plus légers et plus fragiles - comme les œufs, le pain et la viande froide - doivent être placés sur le dessus ou dans un sac séparé. D'autres articles, tels que les craquelins et les biscuits, ont tendance à être les divas du monde de l'épicerie et exigent parfois leur propre attention.

«Je dirais que les plus difficiles sont les croustilles, parce que le sac est tellement aéré, alors quand vous les mettez dans un sac, cela prend tellement de place. D'autres articles sont plus petits et vous pouvez les manipuler plus facilement, alors je garde les chips pour la fin. De toute évidence, vous ne voulez pas écraser les jetons, mais si vous les introduisez en premier, cela prend beaucoup de place. "

Adobe Stock

Laissez faire les pros!

Si un(e) employé(e) est disponible pour empaqueter vos courses, Campbell vous encourage à laisser cette personne faire son travail.

«C’est un service complet quand vous venez à notre épicerie. Ce n’est pas du self-service », dit-il. «Si les gens veulent que leurs courses soient emballées d'une certaine manière, je les écouterai et le ferai du mieux que je peux, et la plupart du temps, c'est très bien. Pour l’employé(e) à la caisse, les gens derrière vous dans la file et vos courses ».

Adobe Stock

Source: BuzzFeed
Crédit Photo: Adobe Stock

Nos plus populaires ...