Trucs et Astuces : Voici le nombre d'heures de sommeil nécessaire à chacun selon son âge
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Voici le nombre d'heures de sommeil nécessaire à chacun selon son âge

Du poupon à la personne du troisième âge, les besoins varient!

Publié le par Trucs et Bricolages dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Niveau sommeil, nous ne sommes pas égaux. Certaines personnes en ont besoin plus que d’autres. Cela à cause de notre métabolisme, mais aussi, de notre âge. Nos besoins ne sont pas  pareils à 20 ou 50 ans…

Pour vous donner une idée de vos besoins de sommeil et de ceux des membres de votre famille, voici quelques pistes.

De 6 mois à 3 ans

Adobe Stock

L’enfant de 6 mois à 3 ans a de grands besoins en matière de sommeil.

A partir de 6 mois, il s’adapte au rythme de ses parents et ne se réveille très peu ou plus du tout pendant la nuit.

Sur une journée de 24 heures, cet enfant doit dormir au moins 11 heures. D’où l’importance de lui faire faire des siestes pendant la journée.

L’enfant qui ne dort pas assez peut développer des troubles du comportement (pleurs, agitation, nervosité, etc.)

De 4 à 12 ans

Adobe Stock

Entre 4 et 12 ans, la sieste n’est plus essentielle.  Tout dépend de l’enfant et de ses besoins personnels.

À 5 ans, un enfant peut encore faire des siestes s’il est fatigué sans que cela ne doive poser problème.

Mais le coucher peut être délicat, car les cauchemars apparaissant à cette période. Il faut alors rassurer l’enfant et ne pas retarder l’heure de son dodo, car à son âge, il a encore besoin de 10 à 12 heures de sommeil quotidiennement.

À 15 ans

Adobe Stock

À l’adolescente, le rythme de sommeil est souvent perturbé.

Le sommeil est plus léger et les difficultés à s’endormir sont bien réelles. Les activités nocturnes (comme les sorties) sont nombreuses et les progrès technologiques font en sorte que l’activité ne cesse jamais vraiment, même la nuit. Internet est toujours fonctionnel, les appareils portables demeurent allumés, etc. Ce sont tous des facteurs qui parasitent le sommeil réparateur. 

Le manque de sommeil est souvent compensé par de grandes grasses matinées chez les ados.

À 30 ans

Adobe Stock

Pour un adulte de cet âge, 7 à 8h de sommeil sont généralement nécessaires. Cependant, les besoins varient en fonction de chacun.

Le manque de sommeil est souvent fréquent dans la trentaine à cause d’une vie très active, ponctuée par le travail, la famille, les loisirs, etc. Mais attention car il peut mener à des problèmes de santé et à un dérèglement du métabolisme à long terme.

Il est donc essentiel d’aller se coucher dès les premiers signes de famille.

À 60 ans

Adobe Stock

C’est à l’âge de 60 ans que les premières difficultés d’endormissement peuvent faire leur apparition. De plus, la qualité de sommeil est moins bonne, car c’est l’âge d’éventuels réveils fréquents.

Pour compenser cela, on se couche souvent plus tôt et on fait des sieste.

Le temps de sommeil à cette période est d’environ 7h30, souvent réparti sur l’ensemble de la journée et non seulement la nuit. 

À 80 ans

Adobe Stock

À l’âge de 80 ans, le délai d'endormissement s’allonge encore. Il passe de moins de 30 minutes en moyenne à 30 ans à plus de 45 minutes vers 80 ans. De plus, la réduction des phases de sommeil lent profond et de sommeil paradoxal est encore plus marqué qu’à l’âge de 60 ans.

Les siestes sont désormais indispensables pour compenser ce déficit de sommeil nocturne.

Souvent, les douleurs provoquent des réveils intempestifs, ce qui empêche un sommeil de qualité.

Partager sur Facebook
0 0 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: Passeport Santé
Crédit Photo: Adobe Stock