Trucs et Astuces : Voici pourquoi uriner dans la piscine est une mauvaise idée

Voici pourquoi uriner dans la piscine est une mauvaise idée

Et pas seulement parce que c'est dégoûtant!

Publié le par Trucs et Bricolages dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Uriner dans la piscine ne serait pas seulement malpropre, mais  dangereux. En effet, cette très mauvaise habitude provoquerait la formation d'au moins deux composés toxiques pour la santé.

Bien des gens (même le super champion de natation Michael Phelps), croient que le chlore versé dans les piscines tue les microbes et qu’il est anodin de se soulager dans l’eau. Pourtant, bien que l’urine en soit s’avère stérile, son mélange avec les produits pour piscine peut être dangereux pour ceux et celles qui s’y baignent.

Pixabay

Selon les chercheurs  Jing Li, de l'université agricole de Chine et Ernest Blatchley III, de l'université Purdue, aux États-Unis, le chlore contenu dans la plupart des produits désinfectants pour piscines  réagirait avec certains composés de nos liquides corporels.

Donc, le chlore et acide urique ne font pas bon ménage! 

Les scientifiques ayant mené l’étude ont mélangé du chlore avec de l'acide urique, que l’on retrouve dans la sueur et dans l'urine de chaque humain. Une heure plus tard, deux composés connus pour leur toxicité s'étaient formés: la trichloramine (NCl3) et le chlorure de cyanogène (CNCl).

La  trichloramine est associée à des troubles pulmonaires aigus après des expositions à des désinfectants chlorés. Le chlorure de cyanogène, pour sa part, est connu pour affecter différents organes après inhalation, comme les poumons, le cœur ou le système nerveux central. Rien de bien agréable…

Selon les estimations des scientifiques, plus de 90 % de l'acide urique retrouvé dans les piscines est issu de la vessie, et non des glandes sudoripares. 

Et selon une recherche réalisée par l’Université de l’Alberta, une piscine de 830 000 litres (l’équivalent du tiers d’un bassin olympique) contiendrait en moyenne 75 litres d’urine et une plus petite piscine en contiendrait 30 litres.

Pixabay

L'acide urique ne peut expliquer à lui seul les concentrations de trichloramine ou de chlorure de cyanogène. D'autres composés contribuent également à la formation de ces deux molécules. 

Le meilleur moyen pour éviter d'inhaler ces composés consiste à s'éloigner au maximum des zones les plus à risques… soit souvent à proximité des enfants. Par contre, il ne faut pas penser que les adultes sont irréprochables!

Un sondage de 2012 révèle qu'un résident des États-Unis sur cinq a déjà fait pipi dans l’eau de la piscine.

En conclusion, c’est tout simple: il faut faire preuve d’un civisme élémentaire pour préserver la santé des baigneurs, nous compris. Tout simplement, en allant uriner là où il se doit: aux toilettes!

Partager sur Facebook
0 0 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: Futura Santé
Crédit Photo: Adobe Stock