Trucs et Astuces : Vous devriez dépenser votre argent sur des expériences, plutôt que sur des objets... Voici pourquoi...
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Vous devriez dépenser votre argent sur des expériences, plutôt que sur des objets... Voici pourquoi...

Les biens matériels ne font pas le bonheur.

Publié le par Trucs et Bricolages dans Trucs et Astuces
Partager sur Facebook
111 111 Partages

À moins d’être indépendant de fortune, nous devons tous élaborer un budget et faire des choix dans nos dépenses.

Saviez-vous cependant que certaines dépenses vous rendront plus heureux que d’autres?

Le paradoxe des possessions

Au cours d’une étude, le Dr Thomas Gilovich, professeur de psychologie à l'Université Cornell, est venu à  une conclusion claire et directe: ne dépensez pas votre argent pour des objets matériels. Le problème avec les choses est que le bonheur qu'elles procurent s'estompe rapidement. Il y a trois raisons à cela:

1. Nous nous habituons à de nouvelles possessions. Ce qui semblait autrefois nouveau et excitant devient rapidement la norme.

2.  Les nouveaux achats entraînent de nouvelles attentes. Dès que nous nous habituons à une nouvelle possession, nous en cherchons une encore meilleure.

3. Les possessions favorisent les comparaisons. Nous achetons une nouvelle voiture et en sommes ravis jusqu'à ce qu'un ami en achète un meilleur. 

Unsplash

Selon le docteur Gilovich, un des ennemis du bonheur est l’adaptation. Nous achetons des choses pour nous rendre heureux, et nous réussissons. Mais seulement pendant un certain temps. De nouvelles choses nous passionnent au début, mais ensuite nous nous adaptons et perdons de l’intérêt.

Le paradoxe des possessions est que nous supposons que le bonheur que nous obtenons en achetant quelque chose durera aussi longtemps que l’objet lui-même.  

Fotolia

On a tendance à penser que le fait d’investir  dans quelque chose de palpable et de permanent est-ce qu’il y a de mieux comme choix, mais c'est faux.

Le docteur Gilovich et d'autres chercheurs ont constaté que les expériences, même éphémères, procurent un bonheur plus durable que les choses matérielles. Voici pourquoi:

Les expériences deviennent une partie de notre identité. Nous ne sommes pas nos possessions. Par contre, nous sommes l'accumulation de tout ce que nous avons vu, et fait et des endroits où nous sommes allés.  Acheter un iPhone ou une Mercedes ne va pas changer qui vous êtes. Prendre une pause du travail pour faire de la randonnée sur le sentier des Appalaches, oui.

Unsplash

« Nos expériences sont une plus grande partie de nous-mêmes que nos biens matériels », prétend le docteur Gilovich. «Vous pouvez vraiment aimer ce que vous possédez. Vous pouvez même penser qu'une partie de votre identité est liée à ces choses, mais elles restent séparées de vous, alors que vos expériences font vraiment partie de vous. »

Les comparaisons importent peu. Nous ne comparons pas les expériences de la même manière que nous comparons les choses. Dans une étude de Harvard, lorsqu'on a demandé aux gens s'ils préféraient avoir un salaire plus élevé que celui de leurs pairs ou un salaire inférieur à celui de leurs pairs, beaucoup d'entre eux n'étaient pas sûrs. Mais lorsqu'on leur a posé la même question sur la durée des vacances, la plupart des gens ont choisi des vacances plus longues, même si elles étaient plus courtes que celles de leurs pairs. Il est difficile de quantifier la valeur relative de deux expériences, ce qui les rend d'autant plus agréables.

Unsplash

Le docteur Gilovich a également étudié l’anticipation. Il a constaté que l'anticipation d'une expérience provoque l'excitation et la jouissance, alors que l'anticipation d'obtenir une possession provoque plutôt l'impatience. Les expériences sont agréables dès les premiers moments où on les planifie, jusqu'aux souvenirs que l’on chérit pour toujours.

Les expériences sont éphémères et c’est une bonne chose! Avez-vous déjà acheté quelque chose qui n'était pas aussi bien que vous le pensiez? Une fois achetée, vous avez toujours cette chose sous les yeux et elle vous rappelle votre déception. Et même si un achat répond à vos attentes, le remords de l'acheteur peut s'établir: «Bien sûr, c'est cool, mais ça ne valait probablement pas le montant déboursé». Nous ne le faisons pas avec des expériences. Le fait même qu'ils ne durent que peu de temps fait partie de ce qui nous fait tant les valoriser, et cette valeur a tendance à augmenter avec le temps.

Unsplash

Gilovich et ses collègues ne sont pas seuls à croire que les expériences nous rendent plus heureux que les choses. La Dre Elizabeth Dunn de l'Université de la Colombie-Britannique a également étudié le sujet et nomme le bonheur temporaire obtenu en achetant des choses des «flaques de plaisir». Cela signifie que ce bonheur s'évapore rapidement et nous fait désirer encore plus. Les choses peuvent durer plus longtemps que les expériences, mais les souvenirs qui subsistent sont ce qui importe le plus.

Unsplash

Partager sur Facebook
111 111 Partages
Sauvegarder sur Pinterest

Source: Forbes
Crédit Photo: Unsplash